Togo: Démission à venir de Gérard Akoumey, bras droit de Nicodème Habia !

Il ne s'agit visiblement pas d'un divorce provoqué par une divergence de vue avec le premier responsable du parti mais d'une décision pour sauver sa vie, des mains de certains individus lugubres qui en veulent à sa personne.

L'homme souffrant depuis un moment nous a simplement confié qu'il " ne va pas se faire assassiner par des lâches".

Voici ce qu'écrit notre confrère de Togotimes sur ce retrait à venir de Gérard Akoumey, porte-parole du parti "Les Démocrates"...

"Confidentiel : Gérard AKOUMEY, porte-parole du parti LES DEMOCRATES sur le point de démissionner

L'information vient de tomber comme une pavée dans une marre que Gérard AKOUMEY Porte Parole du Parti LES DEMOCRATES serait sur le point de déposer sa lettre de démission.

Des sources proches du bras droit de HABIA Nicodème que nous avions pu contacter avancent : « il se dit mal à l'aise de côtoyer des gens de mauvaise foi doublée d'une incompétence notoire qui seraient prêts pour un rien à ôter la vie à leur prochain, des gens qui pensent que la politique est un gagne pain ».

L'homme qu'on ne présente plus, celui là qui fait partie de ces rares politiques qui ont le plus souffert le martyr dans ce combat pour la démocratie au Togo ; quand on sait qu'il totalise à lui seul près de trois ans de prison : 17 mois sous Eyadéma et 13 mois sous Faure, accusé injustement de terrorisme et arbitrairement détenu, aussi on ne passera pas sous silence des tortures à lui infliger, des tortures dont il traine encore des séquelles, lesquelles sont reconnues et confirmées par des missions du CICR et autres qui l'ont rencontré au moment de son incarcération.

Mais ses proches confirment que la commission de Mme Awa Nana, le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l'Unité Nationale (HCRRUN) ne l'a jamais inscrit dans son programme de réparation de préjudices.

Ce qui, dit-il démontre à suffisance le type de politique qu'il est, toujours prêt à se battre pour que le Togo connaisse l'état de droit.

L'on n'est donc pas surpris de le voir dans l'écurie de l'opposant farouche à Faure Gnassingbé, Nicodème Habia toujours prêt à en découdre avec le régime en place.

Notre tentative de rentrer en contact avec l'homme de main du natif de l'Avé reste vaine. Selon nos informations, il serait à l'étranger pour des soins. Rappelons qu'une vidéo de lui a circulé sur les réseaux sociaux il y a quelques jours le montrant très souffrant avec des difficultés énormes pour s'exprimer.

Nous osons croire qu'il ira rapidement mieux et reviendra en forme sous peu pour édifier l'opinion sur le mobil de sa décision ; un de ses parents nous a confié que sa préoccupation de l'heure c'est 2020 et depuis des mois il y travaille car dit-t- il « on ne doit plus commettre les mêmes erreurs en 2020, le vol d'un quart de voix ne sera pas toléré, il est temps d'agir pour redonner au peuple togolais sa dignité et ce combat il faut que les gens le comprenne, n'est dirigé contre personne ; le Togo mérite de connaitre enfin le soleil » ".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.