Congo-Brazzaville: Insertion sociale - Des jeunes désœuvrés bénéficient d'un stage en électricité bâtiment et industrielle

La formation a été lancée, le 1er juillet à Brazzaville, par l'ONG Initiative pour la conscience citoyenne (ICC) que préside Crépin Kouesso.

Soixante-dix jeunes prennent part au stage en électricité bâtiment et industrielle d'une durée de quatre semaines consécutives. Les apprenants seront repartis en trois groupes respectifs afin de les aider à mieux assimiler les enseignements de base disposés.

« Nous demandons aux étudiants d'apporter tenaille, pince universelle et coupante, tournevis plat et appareil de mesure d'intensité. Au-delà de la théorie en classe, en phase pratique, ils vont travailler dans les ateliers et appliquer leurs connaissances », a expliqué Harold Oko-Maya, manager général du Groupe Techno-services (GTS).

Ce stage, dont le finacement est d'environ trois millions francs CFA, fait suite à un partenariat gagnant-gagnant conclu entre le GTS et l'ICC. Au terme de leur formation, ces jeunes seront mis à la disposition du GTS pour une possible insertion sociale.

Les jeunes en formation ont été retenus par l'organisation non gouvernementale (ONG) au terme de la présentation des autorisations parentales ainsi qu'après examen de leurs dossiers de manifestation d'intérêt pour le stage. La plupart des jeunes filles estimant jusqu'à présent que le métier d'électricité n'est réservé qu'aux hommes, très peu d'entre elles participent à ce stage.

« Le monde évolue, je suis une femme et je ne me sousestime pas. Devenue électricienne, je peux intervenir à la maison ou au quartier pour changer, par exemple, une ampoule électrique ou découvrir l'origine d'un court-circuit. Que mes consœurs se battent pour de telles opportunités », a indiqué Danecia Glodie Ngoya, participante à la formation.

L'ICC a choisi de mettre l'accent sur la filière électricité bâtiment et industrielle suite à une prospection dans les quartiers de Talangaï, sixième arrondissement de Brazzaville. « Le constat fait, nous a avons voulu promouvoir l'entrepreneuriat et l'insertion juvénile. Grâce à ce partenariat gagnant-gagnant, nous allons pérenniser et amplifier ce genre d'initiatives. Nous allons leur délivrer des attestations de fin de formation qui seront contresignées par les deux partenaires », a fait savoir Crépin Kouesso.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.