Congo-Kinshasa: Insécurité à Butembo - La Police MONUSCO et la Police nationale congolaise lancent une patrouille conjointe

communiqué de presse

La Police des Nations Unies (UNPOL) et l'Unité régionale de la Police Nationale Congolaise (PNC) ont procédé au lancement, le jeudi 27 juin 2019, de patrouilles conjointes de moyenne portée dans la ville de Butembo, au Nord-Kivu, afin de lutter contre la criminalité due à la prolifération des groupes armés qui opèrent dans la région.

Etaient présents, au lancement de ces activités, le Chef Secteur UNPOL, les Officiers de liaison des Unités de Police Constituée (FPU), le Coordinateur de la Stratégie Opérationnelle de Lutte contre l'Insécurité à Butembo (SOLIBUT) en gestation et le Colonel Ngoma, officier en charge des Opérations de la PNC.

Vingt éléments des Unités de Police Constituée du Sénégal et de l'Egypte, sous la supervision du Chef d'équipe des Officiers de liaison FPU, Charles Gnohore, ont quitté leurs bases respectives pour se rendre à l'état-major de la PNC de la Ville, où les attendaient des éléments de la PNC.

Lors du briefing commun, le Chef d'équipe des Officiers de liaison FPU a insisté sur l'importance de l'activité et sur ses implications auprès de la population civile, dont la première mission de protection incombe à la Police locale.

De son côté, le chef de secteur de la Police des Nations Unies à Butembo a déclaré que « ce lancement des patrouilles mixtes avec vous [PNC], constitue un appui pour la sécurisation de la population de Butembo».

«Il s'agit d'envoyer un message à la population pour dire que la Police MONUSCO participe à sa sécurisation afin de réduire le taux de criminalité et concourir à la protection civile», a-t-il expliqué.

C'est à 10 heures locales que les 22 officiers de la Police MONUSCO ont suivi leurs frères d'armes congolais à bord de trois véhicules, dont deux légers et un blindé, pour parcourir la ville de Butembo. Plusieurs endroits et quartiers ont été passés en revue, à la grande satisfaction de la population qui n'a pas manqué d'exprimer sa joie à travers des interactions.

Au cours de sa progression, la patrouille a observé un arrêt à un carrefour de la Ville où la Police onusienne a sensibilisé un groupe des balayeurs sur le rôle et l'importance de la patrouille mixte avec la PNC et le mode de transmission de la maladie à virus à Ebola.

Rappelons que la situation sécuritaire de la ville de Butembo, secouée aussi par l'épidémie à virus Ebola, est très délicate en ces périodes, malgré les actions diverses effectuées par les forces de défense et de sécurité congolaises et leurs partenaires.

Par ailleurs, cette patrouille mixte a coïncidé avec la fin des examens d'Etat à Butembo ; l'équipe en a profité pour visiter des Ecoles et l'Université locale, afin de rassurer leurs pensionnaires.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Monusco

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.