Libye: Pourquoi Ankara livre des armes à Tripoli

Photo d'archives

L'autorité de l'Est libyen accuse la Turquie d'ingérence en Libye et de violer l'embargo sur les armes imposé par l'ONU à ce pays depuis 2011. Si Ankara n'est pas le seul pays ainsi impliqué en Libye, ses récentes livraisons d'armes et de drones armés à destination des milices de Tripoli leur ont permis de reprendre la ville stratégique de Gharyan des mains du général Khalifa Haftar.

Parmi tous les responsables étrangers impliqués dans le dossier libyen, Recep Tayyip Erdogan est le plus clair. Il a promis de faire tout son possible pour que les milices islamistes gagnent, en leur accordant des aides politiques, militaires, logistiques et de renseignements.

Le président turc accepte de soutenir sans réserve les Libyens venus le voir au début de la guerre de Tripoli. À savoir, le ministre de l'Intérieur Fathi Bachagha et d'autres responsables des Frères musulmans.

Ces derniers mois, la Turquie a fourni à Tripoli différentes sortes d'armes : des tanks et surtout des drones armés, sans doute opérés par des Turcs. Ces drones ont fait un fort effet. Depuis, quatre drones ont été abattus par l'armée nationale libyenne.

Furieuses, les autorités de l'Est libyen dirigées par le général Khalifa Haftar voient dans cette intervention une déclaration de guerre et menacent les intérêts turcs dans le pays. Pour elles, Ankara empêche la sécurité et la stabilité en Libye en soutenant les Frères musulmans.

Alors que les autorités de l'Ouest défendent cette intervention, beaucoup à l'Est considèrent que le combat contre la Turquie en Libye est le combat de toute la région contre la confrérie panislamiste.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.