3 Juillet 2019

Cameroun: Lettre ouverte aux sardinards

Puisque vous êtes à court d'arguments pour défendre un dictateur qui est au pouvoir depuis 37 ans et dont la gestion catastrophique est très visible même pour un aveugle, vous avez décidé de transposer le débat en dessous de ceinture.

Votre créneau, vilipender les Bamilekés du matin au soir. Trouver les adjectifs les plus sales et le plus abjectes comme sale porc, les bamilekons etc pour les qualifier.

Mes chers sardinards, ouvrez grand vos yeux et regardez moi. Je suis l'une des plus belles femmes du Cameroun. L'une des plus intelligentes, l'une des plus braves et des plus courageuses. Sur le plan intellectuel, je suis aussi l'une des plus diplômés, car il n'ya pas un diplôme au dessus du doctorat. Chez moi, tout se conjugue au superlatif.

Si vous pensez donc que vous en avez pour intimider ou faire rougir une femme comme moi d'être bamileké, je vais vous demander de réfléchir encore par deux. Parce que moi, pour vous faire avoir honte de vous, je ne vous attaquerai ni sur votre tribu, ni sur rien d'autre, je parlerais juste de mes exploits personnels et vous y trouverez assez de raison de comprendre combien votre vie est fade et insignifiante. D'ailleurs, comment saurait-il en être autrement s'il faille être totalement déséquilibré pour soutenir un dictateur de 87 ans qui est au pouvoir depuis près d'un demi-siècle et n'a pu offrir à son peuple que l'option de choisir à la carte comment mourrir???

Vous pensez donc qu'une Bamilekée, digne fille de la république comme moi peut rougir de soutenir Kamto parce qu'il est bamileké comme moi? Tout au contraire, seul les hommes brillants savent reconnaître le mérite des autres...!!!

Alors mes chers sardinards, écoutez moi bien, car je vais vous le dire une seule fois, nous vous prenons déjà en pitié de ce qu'il vous manque de tête, mais ne nous poussez pas à nous mettre aussi en colère contre vous...!!!

Cameroun

Edgard Alain Mebe Ngo'o sort de ses gongs à Kondengui

Les choses ont changé pour M. Alain Edgard Mebe Ngo'o dans la prison centrale de Yaoundé - Kondengui,… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.