Ile Maurice: Votre attention s'il vous plaît, Mauricio débarque demain

Après 50 ans, Maurice accueille son premier train. Annoncé pour le 20 juillet, tout semble être indiqué que Mauricio, le premier Urbos 100 de 3e génération, en provenance d'Espagne, débarquera à Port-Louis, demain, jeudi 4 juillet. C'est du moins ce qu'affirme le Chief Executive Officer (CEO) de Metro Express Ltd, Das Mootanah.

Les rames se trouvent à bord du transporteur de véhicule, Hoegh Antwerp, construit en 2013 et battant pavillon des Bahamas. Le 6 juin, le train a embarqué au port de Santander, en Espagne. Il a effectué plusieurs trajets notamment Tanger-Med au Maroc, Durban et Toamasina, à Madagascar. Hier, le Vehicle Carrier se trouvait à La Réunion. Dans les milieux concernés, les préparatifs ont démarré pour accueillir le premier train, qui sera constitué de sept wagons avec cinq portes à deux battants de chaque côté. Au total, quatre trains sont attendus d'ici la fin de l'année.

Les autorités ne voulant pas rater cette occasion, de gros moyens seront ainsi déployés pour que l'événement soit à la hauteur des espérances. Du coup, l'on s'attend à du grandiose en présence du Premier ministre, Pravind Jugnauth, et d'autres membres du gouvernement dans le port. Depuis un mois, des réunions se sont succédé à Ebène pour discuter des procédures de cette arrivée capitale pour le lancement de la première phase du projet Metro Express, sur la desserte Rose-Hill-Port-Louis.

Le train sera ensuite transféré à l'Operation Control Centre à Richelieu, avant que les premiers tests ne démarrent. En effet, après l'assemblage, les tests vont débuter sur un circuit dédié, sous la supervision des ingénieurs du constructeur espagnol Construcciones y Auxiliar de Ferrocarriles (CAF). Larsen & Toubro a signé un contrat de plus de Rs 4 milliards avec CAF pour la construction et la livraison des Light Rail Vehicles (LRV) Urbos 100. La société espagnole sera également chargée de l'entretien du Metro Express.

Si le train peut accueillir 307 passagers, chaque LRV dispose de 78 sièges. Les wagons sont climatisés et offrent des facilités de Wifi. Aux couleurs du quadricolore, l'Urbos 100 est le premier d'une série de 18 LRV qui desserviront le tracé Curepipe-Port-Louis à l'ouverture, en 2021. Ils sont à plancher bas, avec une vitesse moyenne de 25 km/h et une vitesse maximale de 70 km/h.

Bidirectionnel, entièrement personnalisé, confortable, accessible, respectueux de l'environnement... tels sont les atouts de l'Urbos 100. Des villes et pays comme Édimbourg, Sydney, le Luxembourg et le Mexique ont adopté le modèle Urbos. Le plus long Urbos du monde est le Budapest Tram qui fait 56 m de long.

La dernière poutre horizontale déjà préfabriquée

Le tracé entre Rose-Hill et Port-Louis a nécessité la préfabrication de poutres horizontales (girders) pour la partie surélevée, à Rose-Hill, St-Louis et La Butte. Idem pour le pont de Grande-Rivière-Nord-Ouest. La 239e poutre, soit la dernière utilisée sur ce tracé, a été préfabriquée samedi au Precast Yard, chantier de préfabrication à Barkly. Chaque «girder», d'une longueur de 24 à 35 mètres, oscille entre 55 et 70 tonnes. Une ou deux poutres sont préfabriquées par jour. 40 «girders» sortent de ce chantier chaque mois et sont acheminées pendant la nuit sur les différents sites. Selon les chiffres avancés par L&T, Il faut 22 m3 de béton pour fabriquer une poutre.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.