Cameroun: Le régime de Paul Biya s'apprête à éliminer physiquement les activistes de la diaspora

3 Juillet 2019

Il y a quelques semaines je vous révélai que des contacts avaient été initiés entre les services de sécurité camerounais et les autorités russes afin de mettre en place une stratégie de diffusion d'informations malsaines sur les réseaux sociaux contre Maurice KAMTO.

Cependant, l'affaire est encore plus complexe et dangereuse. En effet, il ya quelques jours, une délégation camerounaise constituée d'agents de la police, la DGRE et la gendarmerie est revenue d'une mission d'un mois en Russie.

L'objectif étant d'effectuer une géolocalisation des activistes de la diaspora et procéder à l'identification de ceux qui se cachent derrière des faux profils.

La géolocalisation doit permettre à terme de mener des actions physiques contre les activistes afin de les faire taire.

Il s'agit une nouvelle étape dans la stratégie de répression du régime de Yaoundé qui semble être prêt à tout pour conserver son pouvoir. Les services israéliens et français également cités dans l'opération. Les éliminations devront être effectuées dans la discrétion.

Ce n'est pas la première fois qu'un gouvernement africain se lance dans une opération d'élimination des activistes de sa diaspora. Récemment, les activistes congolais avaient été menacés en France par les services secrets de Sassou Nguesso.

Une situation qui a entraîné un rappel à l'ordre du gouvernement congolais par les autorités françaises.

Si Maurice KAMTO a accepté de faire le sacrifice ultime de mourir pour le peuple camerounais nous aussi nous sommes prêts à se sacrifier

pour notre dignité.

Tuez nous tous.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.