Afrique: L'Égypte veut accueillir le Mondial 2030

L'Egypte serait prête à organiser un Mondial à 48 équipes a assuré mardi 2 juillet 2019, le président de la Fédération égyptiennes Hani Abou Rida en marge de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN).

Hani Abou Rida, le président de la Fédération égyptienne, a indiqué que son pays était prêt à organiser une Coupe du monde à 48 équipes. Après la CAN 2019, L'Égypte serait prête à accueillir le Mondial 2030.

« Je pense qu'on peut le faire », a dit Abou Rida lors d'une conférence de presse au Caire, alors que l'Égypte organise la première CAN à 24 équipes de l'histoire.

La compétition qui a débuté le 21 juin doit se terminer le 19 juillet. L'Égypte a été désignée en janvier pour l'organisation de cette CAN, en remplacement du Cameroun écarté par la Confédération africaine de football (CAF) en raison de retards dans la construction des stades.

« Le problème avec les 48 pour moi est l'hébergement. C'est le premier problème que nous devons régler », a affirmé le patron du football égyptien. « Mais si on parle de 2030, je pense que nous en sommes capables », a-t-il ajouté.

A travers l'organisation de la CAN, pour la première fois depuis la révolte populaire de 2011 et la période d'instabilité politique qui a suivi, le pays « affirme à la face du monde entier que les Africains sont capables d'organiser un événement international », ajoute Abou Rida. « Désormais l'Égypte est capable d'organiser n'importe quelle compétition (y compris) non-africaine », a-t-il ajouté.

Le Mondial de football, dont la prochaine édition se déroulera au Qatar, se joue actuellement à 32 équipes. Mais à partir de 2026, la compétition accueillera 48 équipes. Elle aura lieu aux États-Unis, au Mexique et au Canada.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.