Congo-Kinshasa: Uvira - Révolte des soldats des FARDC pour réclamer leur relève à Minembwe

Près de quarante soldats des FARDC du 34021e bataillon ont été désarmés et arrêtés mercredi 3 juillet par le commandant des opérations militaires dans la région. Ils sont accusés de s'être révoltés au front.

Venus de Masisi au Nord-Kivu, ces militaires ont tiré plusieurs coups de feu pendant près d'une heure dans un village de leur affectation, semant la panique au sein de la population. Par cette action, ils réclamaient d'être relevé de leur poste dans les hauts plateaux, d'où ils viennent de passer plus d'une année pour une mission initiale de six mois.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Radio Okapi

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.