Soudan: Reprise des pourparlers entre le CMT et les représentants de l'opposition

Une manifestation à Khartoum dans la semaine du 1er juillet 2019.

Khartoum — Les négociations directes entre le Conseil militaire de transition au Soudan et les représentants de la contestation reprennent mercredi à Khartoum, afin de résoudre les différends en suspens, notamment la question de la formation du "Conseil souverain" chargé de gérer la période de transition, ont indiqué des médias locaux.

Au lendemain d'une invitation des médiateurs à discuter de la formation d'une instance de transition, le Conseil militaire de transition a convié les représentants de la contestation, notamment l'Alliance pour la liberté et le changement (ALC) à des négociations directes sur la formation d'un conseil souverain de transition, a indiqué un des membres de l'ALC, Madani Abbas Madani, ont ajouté les mêmes sources.

Cité par l'agence russe, Sputnik, le général Fadlullah Forma Nasser, membre du CMT, a précisé de son côté que la reprise des négociations avec les acteurs de l'Alliance pour la liberté et du changement, est attendue dans les prochaines heures et que toutes les parties sont prête à résoudre la crise actuelle.

Les pourparlers entre les deux parties ont été rompus en début juin après que les forces de sécurité ont pris d'assaut un sit-in des manifestants refusant de lever leur rassemblement dressé devant le siège du ministère de la Défense le 3 juin, allant jusqu'à provoquer des affrontements meurtriers.

Le Comité des médecins lié à l'opposition avait fait état de plus de 100 personnes qui avaient été tuées au cours de la dispersion du sit-in, tandis que les autorités soudanaises ont déploré la mort de 60 manifestants.

Dans ce contexte, la Ligue arabe a dépêché mercredi une délégation au Soudan pour relancer les efforts en vue d'un dialogue entre les parties soudanaises en conflit.

"Cette visite s'inscrit dans la lignée des efforts de la Ligue arabe pour parvenir à un accord sur les arrangements de transfert du pouvoir à une autorité civile au Soudan", a déclaré le porte-parole de la Ligue arabe, Mahmoud Afifi, dans un communiqué.

Les délégués de la Ligue arabe se concentreront sur les procédures qui devraient être adoptées pour gérer une période de transition, a-t-il ajouté.

Le Conseil militaire de transition est chargé de gérer les affaires du Soudan depuis l'éviction de l'ancien président Omar el-Béchir en avril.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.