Togo: Le gouvernement promet régler la question au plus vite

C'est l'une des questions qui ont fait sortir les Togolais dans la rue aussi bien au Togo et à l'extérieur entre Août 2017 et Décembre 2018. A quand la concrétisation de l'épineuse question, celle liée au droit de vote des Togolais de la diaspora ?

A cette interrogation, le ministre togolais de affaires étrangères, le Prof Robert Dussey apporte des éclaircissements et tient à rassurer les compatriotes de la diaspora où qu'ils se trouvent que " le gouvernement s'implique davantage, cette question va se régler très vite", dixit Prof Dussey dans une interview.

En lançant mardi dernier, le Haut Conseil des Togolais de l'extérieur (HCTE), organe qui va regrouper l'ensemble des compatriotes de la diaspora où qu'ils se trouvent, Robert Dussey n'a pas hésité à rassurer les concernés au sujet de la question qui revient au devant de la scène politique togolaise à chaque fois que l'occasion se présente : le vote de la diaspora.

Et concernant justement ce point, l'on se rappelle que, le parti national panafricain (PNP) de Tikpi Salifou Atchadam en a fait son cheval de bataille.

C'est peut-être ce qui fait que, son appel à manifester au Togo et ailleurs où se trouvent les Togolais a eu un grand écho le 19 août 2017.

Visiblement, sa revendication est sur le point de trouver une solution. Car, de l'avis du Prof Dussey, "la question du droit de vote des Togolais de la diaspora est en voie de résolution".

"Je crois que la question du droit de vote des Togolais de la diaspora est en voie de résolution. C'est pourquoi le gouvernement a voulu installer ce haut conseil des Togolais de l'extérieur. C'est tout un processus.

Vous savez qu'il y a des textes qu'il faut modifier. Je vous rassure qu'une fois que le Haut conseil des Togolais de l'extérieur sera mis en place, cette question va se régler très vite", a clarifié le Prof. Robert Dussey.

Le Haut conseil des togolais de l'extérieur (HCTE) se veut également un creuset d'interface entre la diaspora togolaise et le gouvernement sur toutes les questions d'intérêt commun.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.