Madagascar: PromoChocoMada - Création d'une filière chocolatière artisanale

L'association PromoChocoMada a pour ambition d'améliorer la part de la valeur ajoutée de la filière cacao dans la Grande île, en aidant à la transformation locale de la fève en chocolat.

Raison pour laquelle, elle organise des sessions de formation des artisans chocolatiers à Antananarivo, en faisant venir des maîtres chocolatiers français pour transférer leur savoir-faire et leurs compétences en la matière. En effet, « notre objectif est de créer une filière chocolatière artisanale tout en produisant du chocolat de qualité supérieure à l'échelon local », a expliqué Michel Fossaert, le Secrétaire général de l'association, lors d'une conférence de presse qui a eu lieu hier à La Fabrik à Ambondrona.

Suivi. Ainsi, une première séance de formation au profit de six apprentis a été organisée le 21 juin 2019 à Antananarivo. Ces derniers ont exposé leurs produits finis, lors de cette conférence. « On leur a appris d'abord comment travailler le chocolat, surtout pour ceux qui n'ont jamais connu le domaine. Il y a ensuite une formation sur tout un processus de production de variétés de chocolat leur permettant de créer leur propre atelier. Leur niveau est franchement bien par rapport à ce qu'on a constaté au départ », a expliqué Jean Claude Charpentier, un des cinq maîtres chocolatiers venant de France, qui a assuré la formation de cette première promotion. Notons qu'une deuxième séance de formation sera prodiguée en septembre prochain, et ce, avec le concours de tous ces cinq maîtres chocolatiers français. L'association PromoChocoMada s'engage à effectuer un suivi de l'évolution des apprentis. Ceux-ci peuvent avoir une connaissance des métiers de bouche, ou bien des acteurs dans le domaine, mais qui veulent devenir des artisans chocolatiers.

Créatifs. Pour Léonce Rakotondravelo, un agronome de formation qui se lance dans la transformation agro-alimentaire, il n'a aucune connaissance dans le métier du chocolat. « Cette formation basée sur la transformation a été une phase de découverte pour moi. Maintenant, je veux exceller dans la production du chocolat artisanal haut de gamme via le montage de mon propre atelier. L'atout de ce produit est facilement conservable. On nous a également formés à être plus créatifs. C'est pourquoi, nous avons mélangé des fruits confis, du sésame, de la spiruline, du riz soufflé et bien d'autres épices dans la présentation des palets de chocolat mendiant. On y a également rajouté des fleurs d'hibiscus et de géranium séchées, qui sont toutes comestibles mais encore méconnues par les Malgaches », a-t-il témoigné.

Maison du chocolat. Par ailleurs, PromoChocoMada va bientôt instaurer un institut du chocolat à Antananarivo, pour pouvoir réaliser son programme de formation. En outre, « une maison du chocolat sera mise en place à Nosy Be en mars 2020. Elle sera répartie en trois départements. Le 'choco space', ou une salle d'initiation à la fabrication de chocolat et de dégustation. Ensuite, le 'choco shop' servant à vendre tous les chocolats produits à Madagascar ; et le 'choco bar', restaurant pour accueillir les touristes », a conclu Michel Fossaert.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.