Cote d'Ivoire: Mines artisanales - Jean-Claude Kouassi annonce l'ouverture de plusieurs chantiers écoles pour la formation des acteurs

Pour un meilleur encadrement et la formation des acteurs des mines artisanales, le gouvernement de Côte d'Ivoire se veut rassurant.

S'exprimant, ce jeudi 4 juillet 2019, à l'occasion du cadre d'échanges du groupe Fraternité Matin dénommé "Invité des Rédactions", le ministre des Mines et de la Géologie, Jean-claude Kouassi, a annoncé l'ouverture prochaine de plusieurs chantiers écoles sur l'étendue du territoire national.

En ce qui concerne les villes concernées, le représentant du gouvernement a cité entre autres, Boundiali, Hiré, Yakassé, Toulepleu, Abengou et Tanda.

La première promotion d'acteurs formés fera sa sortie « avant la fin du mois du juillet », a fait savoir le ministre.

Dans l'encadrement des acteurs des mines artisanales, M. Jean-Claude Kouassi a également évoqué la réactivation des comités techniques locaux pour éviter les recolonisations des sites d'orpaillage notamment des sites clandestins.

Selon le ministre, le gouvernement envisage l'adoption d'un décret en vue du développement de la petite mine pour qu'elle sorte de l'informel et qu'elle soit pourvoyeuse d'emplois. La lutte contre l'orpaillage clandestin sera également « renforcée ».

Du 27 avril au 1er août 2018, cinq (5) opérations de déguerpissement ont été menées par le gouvernement ivoirien. A l'issue de ces opérations, 1195 sites ont été détruits et des centaines d'orpailleurs illégaux ont été mis aux arrêts.

« Quelle contribution pour le secteur minier au développement de la Côte d'Ivoire ? ». Tel était le thème des échanges.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.