4 Juillet 2019

Congo-Brazzaville: Vie des partis - Le MAR se souvient de son président fondateur

Le parti a commémoré, le 4 juillet à Pointe-Noire, en compagnie des représentants des formations politiques alliées, des parents et amis du défunt, le 10e anniversaire de la disparition de son président fondateur, Jean- Baptiste Tati Loutard.

Sous l'égide de Roland Bouiti Viaudo, président national du Mouvement action et renouveau (MAR), quelques moments importants ont marqué la cérémonie, notamment la messe d'action de grâce célébrée en la paroisse Saint-Jean-Marie Vianney, le dépôt de la gerbe de fleurs sur la tombe du disparu suivi d'un apéritif convivial.

Dans l'allocution lue pour la circonstance, le secrétaire général adjoint du MAR, Germain Mbemba Batimba, a rappelé que la croissance et le développement partagés sont les piliers et représentent la pierre angulaire du combat politique et social que Jean Baptiste Tati Loutard a mené tout au long de sa vie. L'orateur a en mémoire la descente politique effectuée en 2007 sous sa conduite à Impfondo, dans le département de la Likouala, à la veille de la pâque. « S'adressant aux militants de la fédération MAR de la Likouala, il prononça cette parole : "le dirigeant politique dont le cœur ne s'ouvre pas aux besoins vitaux des populations est un monstre." Cette parole suffit à renseigner sur l'homme qui était Jean-Baptiste Tati Loutard, figure emblématique de la vie politique congolaise, continuellement habité par la charité, l'une des trois vertus théologales à côté de la foi et de l'espérance... », a-t-il déclaré.

Pour Roland Bouiti Viaudo, il serait absurde de croire que l'arrêt du cœur de Jean-Baptiste Tati Loutard et la pensée inconsciente de la mouvance de ce dernier effaceront le précieux souvenir que les cadres, militantes et militants gardent de cet homme. Interrogé sur la vie de l'homme, l'ancien ministre Raphaël Loemba a reconnu les diverses qualités qui caractérisaient Jean-Baptiste Tati Loutard. « Ce n'était pas une tâche assez délicate pour continuer la gestion de l'Etat à travers le ministère des Hydrocarbures après la mort de ce grand homme d'Etat. Ce dernier savait très bien manager son département. Avec son entourage, il savait comment faire afin que le tout aille pour le mieux, pour le bien de la République », a-t-il signifié. Jean-Baptiste Tati Loutard est décédé le 4 juillet 2009.

Congo-Brazzaville

Alfred Raoul, grand homme d'État congolais - Vingt ans après sa disparition

Il aurait eu 81 ans cette année. Alfred Raoul est décédé le16 juillet 1999. En… Plus »

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.