Afrique: CAN Egypte 2019 - Deux chocs de quatre champions en huitièmes de finale

Collage Match du jour ( 05 Juillet 2019)

La compétition entame, dès ce vendredi, l'une de ses phases les plus décisives, avec des affiches parmi lesquelles celles qui mettront aux prises les anciens champions (Nigeria-Cameroun et Ghana-Tunisie), sans oublier le duel 100% ouest africain Mali-Côte d'Ivoire.

Ils étaient vingt- quatre à prendre le départ. Seulement seize vont jouer les matches à élimination directe en vue de sélectionner les huit qualifiés pour les quarts de finale. Le hasard du tirage au sort a voulu que le Nigeria, trois fois vainqueur de la CAN, affronte, le 6 juillet, le Cameroun, tenant du titre, et qui a deux trophées de plus que lui. Ce match entre deux voisins nous rappelle deux finales de la CAN. Mais chaque fois, les Lions indomptables se sont imposés. En 1988 au Maroc, le Cameroun avait battu le Nigeria (1-0), puis en 2000 à Lagos, les deux sélections avaient livré une finale spectaculaire (2-2 au temps règlementaire avant que le Cameroun l'emporte aux tirs au but 4-3). Depuis lors, les deux sélections ne se sont plus croisées en phase finale de la CAN. Mais depuis le début de cette CAN égyptienne, aucune des deux n'a séduit. Le Nigeria s'est fait voler la première place suite à sa défaite contre Madagascar. Le Cameroun, pour sa part, resté muet pendant deux matches, pourrait compter sur l'une de ses forces : la défense qui n'a encaissé aucun but en trois matches.

Le duel ouest-africain

Les confrontations Mali-Côte d'Ivoire sont toujours difficiles à négocier; les deux sélections se connaissant bien avec un léger avantage pour la Côte d'Ivoire. Le dernier Mali-Côte d'Ivoire remonte, au 6 octobre 2017, à Bamako, pendant des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Les deux équipes s'étaient séparées sur un nul blanc. En phase finale de CAN, elles se sont affrontées à quatre reprises, notamment en1994 pour la troisième place. Ce match avait été soldé par la victoire des Ivoiriens (3-1). En 2008, en match de poules, la Côte d'Ivoire avait encore pris le dessus par 3-0, tout comme lors de la demi-finale de la CAN 2015, en Guinée équatoriale (1-0). Vainqueurs des éditions 1992 et 2015 de la CAN, les Eléphants vont miser sur leurs stars comme Nicola Pépé, Max Alain Gradel ou Serey Dié pour contrer les Aigles du Mali, l'une des sélections les plus jeunes de la compétition. Premier du groupe E, le Mali n'a perdu que deux points suite à un nul concédé contre la Tunisie. Il est donc bien armé pour mener, le 8 juillet, la vie difficile à son voisin.

Le Ghana et la Tunisie doivent élever leur niveau de jeu

L'affiche en elle-même est intéressante puisqu'elle met aux prises deux anciens champions d'Afrique : le Ghana quatre fois vainqueur et la Tunisie une fois. Et pourtant ce n'est pas pour la première fois que les deux équipes se croisent. Lors de la CAN 2012, le Ghana avait dominé la Tunisie (2-1). Une année après, en Afrique du Sud, les Black stars le confirmaient (4-2). Le match de ce 8 juillet sera peut- être une revanche pour la Tunisie ou une confirmation de plus pour le Ghana. Mais attention, le public veut plus puisque depuis l'entame de la compétition, aucune de ses deux sélections n'a convaincu. La Tunisie s'est contentée de trois matches nuls alors que le Ghana s'est appuyé sur la faible équipe de la Guinée Bissau pour prendre la tête du groupe F.

Rappelons que le match Madagascar-République démocratique du Congo est une affiche inédite, car c'est pour la première fois que les Malgaches participent à la compétition.

L'Egypte très attendue contre l'Afrique du Sud

Le pays hôte compte sur son ballon d'or africain, Mohamed Salah, et sur le dynamisme de son effectif pour vaincre l'Afrique du Sud, qualifiée en qualité du meilleur troisième du groupe D. L'Egypte, pays le plus titré du continent, devrait montrer un nouveau visage pour faire rêver son public. Une contre -performance à cette étape serait un échec. Mais attention, l'Afrique du Sud a compliqué l'équation à la Côte d'Ivoire et au Maroc qui ont des atouts offensifs. Notons que lors de la CAN 1996, l'Egypte avait battu l'Afrique du Sud (1-0) avant de confirmer sa suprématie deux ans après? cette fois -ci sur le score de 2-0.

Le Maroc favori devant le Bénin

Les deux pays ont un point commun dans cette compétition, comptés parmi les équipes invaincues depuis le début. Les Lions de l'Atlas, habitués à ce genre de rendez-vous, partent avec la faveur des pronostics devant les Ecureuils qui fêtent leur première qualification au second tour.

Le Sénégal et l'Ouganda vont s'affronter pour la première fois dans une phase finale de la CAN. Cités parmi les favoris, les Sénégalais, quart-finalistes de la dernière édition, tenteront d'éviter le piège ougandais. Et surtout si Sadio Mané est bien inspiré.

L'Algérie ne voudra pas non plus passer à côté de l'objectif lorsqu'elle croisera, le7 juillet, au stade d'Alexandrie, la Guinée. Pendant la CAN 1980, les Fennecs avaient battu le Sily national (3-2). En 1998 ils avaient également eu raison de leur adversaire (1-0).

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.