Togo: La Foire de Landa se met au PND

Comme à la première édition, les populations du Canton de Landa dans la préfecture de la Kozah auront de quoi passer de bons moments lors des prochains Evala. après un coup d'essai réussi l'année dernière, le comité d'organisation de la Foire artisanale de Landa remet ça pour cette édition, et ce sera du 16 au 20 Juillet prochain.

Lançant cette 2ème édition de la Foire artisanale de Landa ce Jeudi à Lomé, le président du comité d'organisation de ce rendez-vous qui a lieu au même moment que les luttes Evala en pays kabyé, Yves Koro, a cité entre autres activités, aux côtés des expositions des oeuvres artisanales des populations de Landa et autres cantons de la préfecture, des formations et des conférences notamment sur le PND et la FNFI, animé par le Dr. AKAYA Stéphane", un concours "pour déterminer les meilleurs chanteurs, griots, conteurs et danseurs du canton", un concert et des danses traditionnelles et une kermesse...

Faisant le point sur la première édition de cette foire qui a regroupé en Juillet 2018, 42 exposants, et des projections sur cette 2ème édition, M. Koro a indiqué que "l'année passée comme cette année, sera exposé à la foire une grande diversité des produits artisanaux, issu des six villages du canton de Landa et des autres cantons voisins : des pagnes traditionnels, des produits de la forge, la poterie, les produits agricoles, les instruments de musique, du savon et de la moutarde traditionnels ou encore de l'huile de palme.

Bien entendu, les exposants proposeront nos mets locaux à déguster et vous pourrez apprécier les danses traditionnelles. Il s'agit d'un événement particulier où chacun pourra venir profiter des ventes et des expositions, assister à des conférences et des concerts, ou tout simplement faire affaires".

De l'avis des organisateurs, l'idée derrière cette foire qui est le fruit d'une idée originale des cadres de Landa est de "promouvoir le travail de nos frères et soeurs et la diversité des produits artisanaux de Landa". Ainsi, "tout l'intérêt de la foire artisanale de Landa est de transformer notre richesse culturelle en atout économique.

C'est en effet une opportunité unique pour les artisans de notre canton d'accroître leurs ventes en profitant de l'affluence des Evala qui se déroulent simultanément.

Ainsi, l'année passé, l'intégralité des exposants ont vu leur chiffre d'affaires augmenter significativement. Pour cette deuxième édition, nous voulons continuer dans cette dynamique créatrice de revenus et d'emplois dont l'objectif final est l'amélioration des conditions de vie de la population du canton. Enfin, la foire artisanale de Landa permet de consommer local.

Et comme nous avons voulu le mettre en avant dans le thème de cette année : 'Consommer Local, c'est promouvoir le Plan National de Développement' prévu pour la période de 2018-2022.

Avec cet événement, nous voulons nous insérer pleinement dans le PND, porté par son Excellence le Président Faure Essozimna GNASSINGBE.

En valorisant les emplois locaux et en développant les activités économiques permettant d'améliorer le bien-être social.

Landa s'inscrit ainsi dans l'effort national voulu par son excellence : car en se développant à l'échelle cantonale, notre territoire participe à la croissance du pays tout entier", a fait comprendre le président du Comité d'organistion.

Comme ambition de Yves Koro et ses collègues dès cette 2ème édition qui promet, "après le succès de sa première édition, est d'aller encore plus loin, que son rayonnement bénéficie au Canton et au pays sur le long terme, en pérennisant des emplois locaux".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.