Sénégal: CAN 2019 - Des acteurs du football "pleins d'espoir" pour la 2-ème phase

Le Caire — Des acteurs du football local sénégalais trouvé dans la capitale égyptienne ont fait part à l'APS de leur espoir de voir l'équipe nationale du Sénégal maîtrisait "mieux" son sujet lors de la seconde phase de la CAN 2019, qui débute ce vendredi avec les huitièmes de finale de la compétition.

"Quand nous regardons cette équipe jouer nous avons l'impression qu'elle n'a pas tout donné", a estimé le président de Génération Foot, Mady Touré.

"Elle a encore une très grosse marge de progression et elle a le devoir de tout donner lors de cette deuxième phase qui débute contre l'Ouganda, une des belles surprises de cette première phase", selon le président du club, champion du Sénégal en titre.

"Avec son potentiel, on est loin de ce qu'on pourrait attendre de cette équipe", a commenté le président de Génération Foot, le club adossé à l'académie formatrice des attaquants Sadio Mané (Liverpool, Angleterre) et Ismaila Sarr (Rennes, France).

Appelé à commenter le parcours des Lions, Djibril Wade, le président de Niary Tally estime à 50 pour cent la production du Sénégal lors de cette première phase (deux victoires et une défaite).

"C'est ce qui m'amène à penser que si elle arrivait à tourner à pleine régime, elle doit pouvoir remporter le Graal", a dit le président des "Galactiques" de Dakar.

L'ancien attaquant international, Tassirou Diallo et l'ancien sélectionneur national, Amsatou Fall, sont du même avis que les Lions n'ont pas donné la pleine mesure de leurs capacités lors de la première phase d'Egypte 2019.

"Si nous prenons la 2-ème période de leur match contre le Kenya qui se trouve être la plus aboutie, on peut dire qu'ils tournent entre 70 à 80 pour cent, ce qui donne encore de la marge", a indiqué le directeur exécutif de la Ligue sénégalaise de football professionnel.

Ancien attaquant des Lions entre 1975 et 1980, Tassirou Diallo qui est par ailleurs, consultant à la radio privée RFM voit le Sénégal "aller loin au second tour".

"Avec 24 équipes, le premier tour sert de rodage et les grandes équipes devraient tourner à plein régime dans ces matchs à élimination directe", a-t-il analysé.

"Il reste au sélectionneur national (Aliou Cissé) de faire une bonne lecture du premier tour et de mettre les hommes qu'il faut pour aller combler l'attente de tout un peuple", a indiqué l'ancien attaquant de l'AS Police de Dakar.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.