Mali: Opération de distribution de vivres dans la région de Mopti

La visite de cinq jours du Premier ministre dans le centre du Mali a commencé, ce jeudi à Sévaré, par le lancement d'une opération de distribution gratuite de céréales.

Les camions chargés d'une partie des 8 000 tonnes de céréales quittent la localité de Sévaré pour les communes des huit cercles de la région de Mopti en présence du Premier ministre malien, Boubou Cissé.

Sous un soleil de plomb, drapé dans une tenue traditionnelle, il explique l'opbjectif de cette opération : « La crise sécuritaire, elle est d'abord alimentaire.

C'est une région qui n'a pas pu faire la culture qu'il fallait pour pouvoir produire les céréales qui auraient été destinées à la consommation de la population.

Donc avec la période de soudure qui se présente devant nous, il est important que nous puissions assurer une certaine sécurité alimentaire et nutritionnelle. »

Kassoum Denon, ministre-commissaire à la Sécurité alimentaire, donne d'autres détails de l'opération : « Nous avons répertorié au moins 300 000 personnes dans la région de Mopti, qui vont recevoir 6 000 tonnes.

Il y a une commission de réception qui va dépoter les camions et qui va distribuer [les vivres] aux bénéficiaires, devant tout le monde de façon à ce que ce soit transparent. »

Les populations déplacées du centre du Mali font également partie des bénéficiaires de la distribution gratuite de vivres. Le Premier ministre malien, en déplacement de cinq jours dans la région, leur a rendu visite sur certains sites de déplacés.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.