Cote d'Ivoire: Assassinat d'une fille et d'une femme en situation de handicap/Bakayoko-Ly Ramata - "Ces crimes ne resteront pas impunis"

Une visite qui met du baume au cœur. Eprouvées ces temps-ci par l'assassinat de deux des leurs, les personnes en situation de handicap ont reçu le réconfort du Gouvernement.

Hier, la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, Pr Bakayoko-Ly Ramata, s'est rendue au siège de l'Union nationale des personnes handicapées, au Plateau, pour apporter le soutien du Gouvernement et surtout dire aux membres de l'Union nationale des femmes handicapées « que ces crimes ne resteront pas impunis ».

Déjà, a-t-elle indiqué, à Daloa, Zongo Yembi responsable du meurtre de Karidja, mais également auteur de la grossesse qu'elle portait, a écopé de 20 ans de prison ferme avec port de chaine. «

Les recherches se poursuivent pour trouver l'auteur du viol et de l'assassinat de la jeune Flore (trisomique) à Katiola. Nous sommes venues vous dire que vous n'êtes pas seuls.

Le Gouvernement et le président de la République sont à vos côtés », a-t-elle déclaré. Sur place, la commissaire du Gouvernement a rassuré au téléphone la grand-mère de la jeune fille assassinée sur la poursuite des recherches.

Pour la commissaire du gouvernement, ces crimes odieux commis sur des personnes vulnérables sont également des violences basées sur le genre (Vbg).

En la matière, l'Etat de Côte d'Ivoire a pris des dispositions en installant des cellules « genre » au sein des commissariats de police. Aussi, a-t-elle exhorté les victimes à porter plainte ou à saisir les plateformes mises en place par son département à l'intérieur du pays.

Anne Cécile Konan, la présidente de l'Union des femmes handicapée, a plaidé pour une sensibilisation accrue sur les droits des personnes en situation de handicap afin que pareil fait ne se reproduise plus.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.