Cote d'Ivoire: Secteur prive et financement des PME - La BAD remet son rapport au Premier ministre

Un précieux document. A la faveur de la journée mondiale des microentreprises et des PME célébrée le 27 juin dernier, la Banque africaine de développement (BAD) a remis son rapport sur le secteur privé et le financement des TPE/PME en Côte d'Ivoire au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

C'était lors d'une cérémonie à la Primature. Cette étude de la BAD se veut un outil pour régler un temps soit peu l'épineuse question du manque de chiffres à jour sur le secteur privé ivoirien. Elle relève également les principaux obstacles au développement des PME en Côte d'Ivoire et enfin l'ignorance du secteur privé des réformes et mesures en sa faveur.

Le Premier ministre a saisi l'occasion pour remercier la Bad pour cet appui inestimable à la Côte d'Ivoire.

« Le secteur privé a un rôle important dans la création de richesse et d'emplois, et partant dans la mise en œuvre de la stratégie du gouvernement en vue du partage équitable des fruits de la croissance à toutes les couches sociales de notre pays », a fait relever le chef du gouvernement.

A l'en croire, ce rapport constituera une base d'action pour le gouvernement en matière de développement du secteur privé. C'est pourquoi, il a saisi l'opportunité pour féliciter et encourager Félix Anoblé, secrétaire d'Etat chargé des PME, pour la mise en œuvre efficace de la vision du gouvernement.

Celui-ci a traduit sa gratitude au Premier ministre pour lui avoir confié le département des PME. Pour le secrétaire d'Etat, les petites et moyennes entreprises sont l'avenir de la Côte d'Ivoire.

C'est pourquoi, il a exprimé sa reconnaissance au Premier ministre pour son soutien constant dans la mise en œuvre de la politique de promotion des PME. Mme Jocelyne Adé-Légré, représentante de la BAD, a salué l'excellence de la coopération entre la Côte d'Ivoire et son institution.

Qui, selon elle, s'est matérialisée, à travers le financement sur le secteur privé en Côte d'Ivoire. L'Etat de Côte d'Ivoire, a-t-elle fait savoir, a été partie prenante du processus depuis le lancement de l'étude jusqu'à sa restitution officielle. Ce qui, à l'en croire, traduit l'engagement du pays pour le développement du secteur privé.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.