Congo-Kinshasa: Questions et réponses sur le procès de Bosco Ntaganda devant la CPI

communiqué de presse

New York — Human Rights Watch a publié aujourd'hui un document sous forme de questions et réponses sur le procès de l'ancien général congolais et ancien chef de milice armée Bosco Ntaganda devant la Cour pénale internationale (CPI). Le verdict de la Cour dans cette affaire est attendu le 8 juillet 2019.

Ntaganda a été inculpé de crimes de guerre et crimes contre l'humanité commis en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo, en 2002 et 2003.

La CPI a émis deux mandats d'arrêt à son encontre, l'un en 2006 et un autre en 2012, mais il est resté en liberté pendant près de sept ans avant de se constituer prisonnier en mars 2013. Ntaganda est la quatrième personne à être jugée par la CPI pour crimes internationaux commis en RD Congo.

Sur le même thème

Questions et réponses : Bosco Ntaganda, la RD Congo et la CPI

Ces questions et réponses fournissent des éléments de contexte sur le dossier d'accusation envers Ntaganda, sur les étapes suivantes des procédures et sur le travail de la CPI en RD Congo.

« Le procès de Bosco Ntaganda sert de puissant rappel aux chefs de guerre de la RD Congo qu'eux aussi pourraient un jour être traduits en justice », a déclaré Maria Elena Vignoli, conseillère juridique auprès du Programme Justice internationale à Human Rights Watch. « En même temps, cette affaire montre bien la nécessité pour la CPI et pour les autorités congolaises de faire davantage pour rendre la justice pour les atrocités commises en RD Congo. »

RDC : Bosco Ntaganda, ex-chef de guerre jugé par la CPI

(Vidéo de 2015) - Bref profil de l'ex-chef de guerre congolais Bosco Ntaganda, diffusé par HRW à la veille de l'ouverture de son procès à la Cour pénale internationale à La Haye, le 2 septembre 2015.

Tweets

RD Congo : Questions/réponses sur le procès de Bosco Ntaganda devant la CPI https://t.co/uJtKWjtvZW

-- HRW en français (@hrw_fr)

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: HRW

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.