Ile Maurice: Blanchiment - Six suspects interpelés par l'ICAC

Même si l'Independent Commission against Corruption (ICAC) s'est mis en tête de sortir les crocs contre les signes extérieurs de richesse comme les chiens de race, les voitures racées continuent à l'intéresser.

L'ICAC a effectué une descente dans trois régions, ce vendredi 5 juillet. Chez un habitant de La Tour-Koenig, plusieurs portables, laptops, des horse power pour voitures ont été retrouvés ainsi que deux molosses, un American Staffordshire terrier et un Rottweiler.

Les enquêteurs soupçonnaient que des voitures ont été cachées, et ce suspect a été interpellé.

A Riche-Terre, chez un ancien dealer de drogue, saisie de bijoux et d'un 4 x 4 helix ; Les enquêteurs soupçonnent qu'il possède des voitures sous des prête-noms. Un couple a été interpellé.

A Pailles, une voiture sportive a été saisie chez un businessman. Il sera interpellé dans les jours à venir.

Par ailleurs, les enquêteurs se sont rendus chez un concessionnaire de voitures d'occasion, où trois BMW ont été sorties avant leur descente.

Une voiture d'une valeur de Rs 750 000 a aussi été saisie. L'ICAC a trouvé une nouvelle forme de blanchiment d'argent à travers les concessionnaires.

Au total, la commission anticorruption a interpelé six personnes aujourd'hui.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.