Sénégal: Diourbel - 55 formateurs outillés dans cinq disciplines

Diourbel — Au total 55 formateurs d'arts martiaux, de hand-ball et arbitres de lutte ont reçu leurs diplômes de fin de stage à l'issue d'une semaine de capacitation dans ces différentes disciplines sportives sur un financement de la mairie de Diourbel, a constaté l'APS.

"Ils sont au nombre de 55 (formateurs) à être formés dans les cinq disciplines que sont le hand-ball, le karaté, le judo, le taekwondo et les arbitres de lutte", a déclaré l'inspecteur départemental des sports de Diourbel, Abdoulaye Fall lors de la cérémonie de remise de diplôme aux initiateurs coach.

Selon lui, il y avait un manque criard de formation surtout pour ce qui concerne des arts martiaux au niveau de Diourbel.

"Il y avait un besoin de formation à Diourbel, il y avait un manque de formateur surtout au niveau des arts martiaux", a-t-il indiqué.

Selon M. Fall, pour avoir des sportifs de haut niveau, il faut forcément des formateurs bien outillés afin de pouvoir démultiplier leur connaissance.

"Il faut que les sportifs soient formés. On ne peut pas développer le sport dans une localité sans pour autant avoir des formateurs", a-t-il affirmé.

Cette formation des formateurs a été rendu possible grâce à un financement de la municipalité qui veut accompagner toutes les disciplines sportives.

"L'année dernière, on avait formé les footballeurs, aujourd'hui on est avec d'autres disciplines. En tant que maire, mon objectif c'est d'aider toutes les formes de sport qui se trouvent au niveau de la commune", a assuré le député-maire de la ville, Malick Fall.

Pour ce faire, la mairie de Diourbel a dégagé un budget de deux millions de francs CFA pour la formation.

"Nous comptons les accompagner, déjà il y aura une somme d'un million de francs CFA pour leur transport et autres. Nous n'avons pas beaucoup de moyens mais nous essayons de faire avec le peu dont nous disposons pour les accompagner", a-t-il dit.

Le député-maire veut, à travers la formation, aider le hand-ball et le basket-ball à avoir de meilleures performances en vue de percer au niveau national.

" Aujourd'hui, le hand-ball est en première division, le Basketball en deuxième division, nous allons les aider à atteindre l'élite en ayant de meilleures performances. C'est pour cela que nous avons axé notre politique sur la formation", a ajouté Malick Fall.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.