Angola: Le pays et Sao Tomé raffinent leur stratégie pour le sommet de l'UA

Niamey — Le ministre angolais des Relations Extérieures, Manuel Augusto, et la ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Communautés de São Tomé et Príncipe, Elsa Pinto, ont convenu samedi à Niamey, de questions relatives au fonctionnement du Union Africaine.

La réunion a eu lieu en marge du douzième Sommet extraordinaire de l'Union africaine (UA), qui se tient du 4 au 8 juillet à Niamey, la capitale du Niger.

Elsa Pinto a déclaré à Angop que chaque moment était important pour que les deux pays analysent leur coopération et qu'en tant que membres de la même communauté (CPLP), il est important de s'aligner sur certaines questions.

Les diplomates ont discuté du fonctionnement de l'UA, notamment du projet de restructuration, des relations avec les commissions économiques régionales, des organes de gestion, ainsi que des perspectives de la zone de libre échange (ZCLCA).

En ce qui concerne la ZCLCA, Elsa Pinto a annoncé que São Tomé faisait partie du groupe des 25 pays ayant ratifié la convention et espère que sa mise en œuvre apportera une nouvelle perspective à la croissance africaine et réduira les asymétries.

Manuel Augusto a également rencontré le ministre des Affaires étrangères du Botswana, Unity Dow, avec lequel il a abordé le projet CASA (Okavango Zambeze), la coopération bilatérale ainsi que les perspectives régionales de la mise en œuvre de la zone de libre-échange.

Le chef de la diplomatie angolaise est à Niamey depuis jeudi (05) pour représenter le Chef de l'État angolais, João Lourenço, au 12e Sommet extraordinaire de l'UA.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.