6 Juillet 2019

Bénin/Maroc: CAN 2019 - La Fédération Béninoise porte plainte contre l'arbitre du match Maroc-Bénin

La Fédération béninoise de football n'a pas du tout aimé l'arbitrage de Helder Martins Rodrigues De Carvalho lors de son match des 8è de finale de la CAN 2019 contre le Maroc.

En dépit de la qualification des Ecureuils, elle a adressé ce samedi une correspondance à la Confédération Africaine de Football pour porter plainte contre le sifflet angolais dont la désignation pour cette rencontre n'avait pas plu au Béninois qui, avant d'affronter le Maroc, ont fait part de leur préoccupation par rapport à ce choix.

Voici l'intégralité du contenu de la lettre envoyée par la Fédération béninoise à la CAF.

Objet: Plainte contre l'Arbitre Helder Martins Rodrigues De Carvalho du match n° 37 Maroc vs Bénin, comptant pour la huitième de finale de la CAN TOTAL EGYPT 2019.

La Fédération Béninoise du Bénin, Association Nationale affiliée à la Confédération Africaine de Football, participant en Egypte à la phase finale de la CAN TOTAL Egypte 2019.

A L'HONNEUR DE VOUS EXPOSER

Que le Bénin est huitième de finaliste de la phase finale de la CAN TOTAL EGYPTE 2019 et aspire au même titre que son adversaire qu'est le Maroc à accéder au tour suivant de la compétition, c'est-à-dire aux quarts de finale;

Qu'à ce titre, il a rencontré son adversaire du jour le Maroc qui, légitimement avait les mêmes ambitions que lui;

Que la rencontre est officiée par l'Arbitre FIFA Angolais désigné à cet effet par le Comité d'organisation de la compétition ;

Que tout au long de la rencontre, l'arbitre a fait preuve de mauvaises appréciations des fautes survenues et de mauvaises interprétation des lois du jeu ;

Que c'est dans cette dynamique, il est observé que durant toute la rencontre, l'arbitre a choisi d'utiliser son siffler pour déstabiliser les joueurs béninois en sifflant les fautes commises par les joueurs marocains sur les joueurs béninois contre le Bénin et en distribuant des cartons jaunes et même rouge parfois non mérités à ces derniers ;

Qu'en agissant de la sorte, l'arbitre a fait preuve d'une partialité au profit du Maroc durant toute la rencontre ;

Que le comportement de l'arbitre aurait pu faire dégénérer la rencontre, et compromettre ainsi la bonne organisation de la compétition pour laquelle la CAF s'est investi autant ;

Que cette attitude de l'arbitre est une violation du Code d'Ethique de la CAF et de la FIFA d'une part et une méconnaissance des lois du jeu, ou tout au moins leur mauvaise interprétation induisant leur mauvaise application ;

Que c'est donc en raison des nombreuses violations flagrantes, délibérées et persistantes du Code d'Ethique de la CAF et de la FIFA et des lois du jeu que nous venons par la présente vous saisir aux fins de constater lesdites violations et d'appliquer à l'encontre de l'arbitre les sanctions prévues en la matière ;

Qu'il y a lieu de dire et juger, que l'arbitre Angolais, monsieur Helder Martins Rodrigues De Carvalho a fait preuve de légèreté durant le match numéro 37 Maroc vs Bénin comptant pour les huitièmes de finale de CAN TOTAL EGYPT 2019 et de prononcer les sanctions subséquentes, conformément aux dispositions du Code d'Ethique ;

Et ce sera justice.

Bénin

Patrice Talon rencontre les partis politiques

La rencontre entre Patrice Talon et les partis politiques qui ont déposé leurs dossiers pour se conformer… Plus »

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.