Mauritanie: Les avocats d'Ahmedou Wediaa dénoncent une arrestation arbitraire

Mauritanie, toujours pas de nouvelles du journaliste et chroniqueur politique de la chaîne de télévision privée El Mourabitoune et membre du parti islamiste Tawassoul, Ahmedou Wediaa.

Il a été arrêté mercredi 3 juillet par des éléments de la police de la sûreté d'État. Wediya, qui est aussi vice-président de l'ONG SOS-esclaves, est privé de tout contact avec les siens y compris ses avocats qui ont dénoncé une arrestation arbitraire et exigé sa libération sans condition. C'était au cours d'une conférence de presse donnée samedi soir à Nouakchott.

Notre police nous a habitués à arrêter, et de commencer à mener des investigations pour déterminer les motifs de l'arrestation. Il faut que ce procédé se termine, il faut qu'il y ait un minimum de transparence...

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.