8 Juillet 2019

Togo: Imams et prédicateurs se préparent à formuler une proposition au gouvernement

C'est ce que renseigne le communiqué ayant sanctionné les travaux du Conseil Suprême des Imams et Prédicateurs du Togo (COSIP-Togo), le 06 Juillet dernier.

Selon les termes de ce document, les Imams et Prédicateurs se décident à "plaider auprès de l'autorité administrative pour obtenir deux (02) jours fériés pour la fête de Ramadan, plus précisément, le trente (30) du mois de Ramadan (9ème mois du calendrier musulman) et le premier du mois suivant (1er du 10ème mois du calendrier musulman) afin de permettre aux musulmans de fêter dans de bonnes conditions et de pallier aux fluctuations de la date de la fête".

Il est indiqué que "compte tenu des difficultés pour déterminer parfois la date réelle de la fête de Ramadan, le Conseil pense porter à la connaissance des autorités compétentes que la date réelle de la fête de Ramadan dans la foi musulmane ne pourrait être connue qu'au coucher du soleil du vingt neuvième (29ème) jour du mois de Ramadan plus précisément aux environs de dix huit heures, GMT".

Ils croient par ce plaidoyer à venir que "les autorités musulmanes pourront décider de la tenue de la fête le lendemain ou non, selon l'apparition du croissant lunaire.

Dans ce sens, une commission d'observation du croissant sera mise sur pied en concertation avec l'Union Musulmane du Togo. Ladite commission sera dotée des moyens logistiques lui permettant de se positionner aux différents endroits du pays au temps opportun".

Le communiqué est signé du président du COSIP Togo, Sheikh Zakari Agoro.

Togo

Hors-réseau, point de salut

En Afrique, le hors-réseau est devenu la solution par excellence pour électrifier les zones rurales. Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Télégramme228

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.