Afrique: La CAN 2019 perd son tenant et son pays hôte

La Coupe d'Afrique des nations 2019 est décidément folle: après le Maroc vendredi, le Cameroun et l'Egypte, respectivement tenant du titre et pays organisateur, ont été sortis en huitièmes de finale, samedi.

Dès les quatre premiers huitièmes, la compétition perd trois prétendants au sacre final. Seul le Sénégal, vainqueur de l'Ouganda vendredi (1-0, but de Mané à la 15ème mn)), a tenu son rang jusqu'à présent.

Les Camerounais, quintuples vainqueurs de la CAN, ont été battus 3-2 par les Nigérians en début de soirée. Absents des deux dernières éditions, les Super Eagles prennent leur revanche sur les trois finales perdues face aux Lions indomptables (1984, 1988 et 2000).

Odion Ighalo a été le grand artisan de la victoire des Nigérians face aux joueurs de Clarence Seedorf en mettant au supplice la défense camerounaise, imperméable jusqu'à ce match. L'attaquant a inscrit un doublé et offert une passe décisive pour Alex Iwobi. Les Camerounais ont marqué par Stéphane Bahoken et Clinton Njie.

Les joueurs de Gernot Rohr affronteront...l'Afrique du Sud en quarts. Les Bafana Bafana ont créé l'autre grande surprise du jour en s'offrant une qualification 1-0 face à Mohamed Salah et ses coéquipiers. L'échec est retentissant pour les Pharaons qui n'avaient plus perdu un match à élimination directe à la CAN devant leur public depuis 1974.

Thembinkosi Lorch a mis un terme aux espoirs de huitième titre continental des 75.000 supporters égyptiens présents au stade international du Caire, en marquant le but de la qualification sud-africaine à la 85e minute.

Mouad Hajji : Il n'y a aucune intention d'organiser la CAN tous les quatre ans

La Confédération africaine de football (CAF) n'a pas l'intention de changer le format actuel de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) et l'organiser tous les quatre ans, a affirmé le secrétaire général de la CAF, le Marocain Mouad Hajji.

"La CAN a lieu tous les deux ans et la CAF ne compte pas l'organiser tous les quatre ans", a indiqué le SG de la CAF lors d'une conférence de presse, vendredi au stade international du Caire.

L'organisation de la CAN cet été a été une bonne décision, en dépit de certains aspects liés à la hausse de la température, a-t-il estimé.

Concernant l'assistance vidéo (VAR), M. Hajji a noté que la CAF a fait recours à cette technique à deux reprises, mais de manière officieuse, soulignant qu'elle sera appliquée officiellement à partir des quarts de finale.

Par ailleurs, il a prédit que le nombre du public augmentera lors des prochains matches, qui verront les supporters venir en masse afin de soutenir leurs sélections.

Quant à la levée de la suspension de l'arbitre égyptien Jihad Greisha, qui a arbitré le match entre Wydad Casablanca et l'Esperance Tunis en finale aller de la Ligue des champions, M. Hajji a indiqué que "cette décision est du ressort de la commission des arbitres".

Par ailleurs, il a salué la nomination de Fatma Samoura, secrétaire générale de la Fédération internationale de football (FIFA), à la tête du comité de surveillance de la CAF à compter du mois d'août prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.