Cameroun: Yaoundé - Accueil triomphal pour le couple présidentiel

Le long de l'itinéraire emprunté par son cortège vendredi dernier, les populations de la capitale étaient très nombreuses pour acclamer le chef de l'Etat et son épouse.

Vendredi dernier, c'est à un retour inhabituel qu'a eu droit le président de la République de retour d'un bref séjour privé en Europe, en compagnie de son épouse, Mme Chantal Biya, de la part des populations de la capitale camerounaise et des environs. Voire, des régions voisines. Pourtant, ce n'est qu'en mi-journée de ce vendredi que des communiqués des responsables politiques appelaient à la mobilisation pour accueillir le couple présidentiel. L'on a tout de même été surpris par son ampleur. Premier cliché, l'aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. Aux habituels militants et groupes de danse auxquels on a été habitué ici, à savoir la section RDPC de la Mefou-et-Afamba sud, l'association des filles et femmes de la Haute-Sanaga (Nkon Koa), la Jeunesse active pour Mme Chantal Biya, se sont joints des militants venant d'autres sections du RDPC, de formations politiques alliées et d'autres regroupements.

On notait la présence de la section RDPC du Nyong-et-So'o centre, des militantes et militants de l'Union nationale pour la démocratie et le progrès (UNDP), ceux du Front pour le salut national du Cameroun (FSNC), des femmes originaires de la région de l'Est, des opérateurs et auxiliaires de transport de la gare routière de Yaoundé-est Mimboman. Puis l'itinéraire emprunté par le cortège présidentiel jusqu'au Palais de l'Unité. Si l'on a retrouvé les sept sections RDPC du Mfoundi sur les emplacements qu'ils occupent d'ordinaire lors de manifestations impliquant le président de la République, on notait encore la présence de militants de partis politiques alliés au RDPC, dont l'Union des populations du Cameroun (UPC), ceux de l'UNDP, du FSNC. Sont également venus se joindre à eux, des sections RDPC venant notamment du département de la Lékié et même de la région du Sud.

Tout ce déploiement a un dénominateur commun, comme on pouvait le lire sur l'une des banderoles brandies par des militants de la section RDPC de la Lékié : souhaiter un bon retour au couple présidentiel au bercail et lui renouveler leur soutien. A côté des partis politiques, de nombreuses communautés venant de l'ensemble du pays et vivant en harmonie dans la capitale se sont également déployées pour faire entendre leurs voix et dire au président Paul Biya et à son épouse, l'attachement qu'elles leur portent. Le chef de l'Etat et la première dame, Mme Chantal Biya, ont su le leur rendre. Eux qui, le long du parcours, n'ont eu de cesse de répondre aux ovations de leurs compatriotes jusqu'à leur entrée au Palais de l'Unité. Une démonstration des populations de la capitale et des environs qui se voulait une belle leçon de patriotisme à certains

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.