8 Juillet 2019

Afrique Centrale: Bassin du Congo - Utilisation des services géo spatiaux pour le suivi et la gestion des ressources naturelles

Un atelier de lancement du projet GMES & Africa, axé sur la gestion durable de l'eau et des ressources naturelles à travers la valorisation des données et technologies d'observation de la terre, s'est tenu récemment à Douala, au Cameroun, sur le thème « Gestion de l'eau et ressources naturelles en Afrique ».

La rencontre de Douala poursuivait un double objectif. Le premier consistait à mettre ensemble les parties prenantes pour une meilleure imprégnation du projet en vue de dégager une stratégie commune d'appropriation et de l'utilisation de ses résultats en faveur de tous les Etats concernés. Le second, quant à lui, était de poser les jalons pour une meilleure conduite du projet en permettant à tous les acteurs des pays bénéficiaires de s'en approprier.

Le projet est mis en œuvre par la Commission internationale du bassin du Congo Oubangui-Sangha (Cicos), tête de file du consortium comprenant le Groupement d'intérêt économique pour le service commun d'entretien des voies navigables, le Centre de recherches hydrologiques du Cameroun, la Commission du bassin du Lac Tchad, l'Observatoire satellital des forêts de l'Afrique centrale et l'Université de Kinshasa.

Outre les représentants des membres du consortium, les délégués du Cameroun, du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale et du Tchad ont pris part aux travaux. Les échanges ont porté sur les questions de financement du projet ; le processus d'élaboration des cartes de navigation et la nécessité d'élaborer les versions hard ; la consolidation des comités nationaux de coordination et de travail dans les Etats.

A cet égard, plusieurs recommandations ont été faites, entre autres, l'examen par la Cicos des possibilités de mobilisation des financements additionnels en faveur du projet ; le renforcement des aspects liés à l'économie bleue et l'implication dans le projet ; la prise en compte des besoins liés à la santé de la population, notamment sur le suivi de la qualité bactériologique des eaux en vue de prévenir les maladies hydriques et les épidémies.

Les travaux de cet atelier ont été supervisés par la secrétaire générale de la Cicos, Enaw Judith, en présence de l'initiative du programme GMES & Africa qui s'inscrit dans le cadre de la stratégie conjointe Afrique-Union européenne ainsi que les stratégies et politiques spatiales en Afrique, alignées sur l'aspiration 7 de l'agenda 2063 de l'Union africaine.

Afrique Centrale

Ebola - L'OMS convoque une réunion d'urgence après un premier cas à Goma

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé, aujourd'hui, la tenue demain mercredi, d'une… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.