Cameroun: Start-Up - Kiro'o Games a le soutien de l'Etat

Le plus grand studio de jeux vidéo en Afrique centrale a reçu la visite, vendredi dernier, du ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng.

« Emerveillée ». C'est le mot prononcé par le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), Minette Libom Li Likeng, au cours de sa visite à Kiro'o Games, vendredi dernier. Le tout premier studio de jeux vidéo made in Cameroon et le plus grand en Afrique centrale est situé au quartier Biyem-Assi, à Yaoundé.

L'idée novatrice du promoteur, Olivier Madiba, de créer un jeu vidéo utile, pour les Camerounais, n'a pas laissé le ministre et son staff indifférents. « Je suis très impressionnée par ce que font ces jeunes de Kiro'oGames. A travers le jeu vidéo, ils sont en train d'éduquer la communauté, et ils sont allés plus loin. A travers le jeu vidéo, on arrive à déterminer les vraies motivations des gens quand ils s'engagent dans les business. Et cela est très intéressant », a confiél e Minpostel. C'est dans la perspective d'encourager les start-up, que madame le ministre est allée à la rencontre des jeunes qui sont à la base du studio Kiro'o Games.

23 jeunes Camerounais bourrés de talents qui ne demandent qu'à être soutenus. En remerciant le ministre de sa visite, Olivier Madiba a présenté quelques doléances, notamment en matière d'équipements techniques et de moyens financiers. Des doléances qui ont tout de suite trouvé des réponses.

« Nous allons les accompagner dans l'élaboration des dossiers techniques pour bénéficier du soutien des autres départements ministériels. Aussi, il faut dire que le système bancaire n'a pas confiance aux jeunes malgré les idées dynamiques comme celles-là. Les banquiers viendront quand ils verront les résultats. Mais en attendant, nous allons travailler ensemble pour que le gouvernement puisse véritablement accompagner des idées géniales portées par des jeunes Camerounais comme celles-ci », a encouragé le ministre.

Au-delà des jeux vidéo, développés, c'était l'occasion pour le patron de Kiro'o Games de présenter son nouveau projet dénommé "Rebuntou". « La vision de notre groupe c'est de divertir et d'éduquer les gens avec des jeux vidéo, bandes dessinées, dessins animés tant qu'ils sont jeunes. Mais à partir du moment où ils deviennent des adultes, nous prenons le relais avec notre service Rebuntou pour leur transmettre notre culture pour faire des affaires et lever des fonds », a expliqué Olivier Madiba.

Il est question à travers cette autre initiative, de soutenir la communauté camerounaise de start-uppers dans la conception et la maturation de leurs projets. D'après les prévisions du patron de Kiro'o Games, le jeu vidéo sera disponible d'ici 2022 et gratuit d'accès pour ceux qui voudront s'y essayer.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.