Congo-Brazzaville: Santé publique - Les employés de la cimenterie Dangoté sensibilisés aux maladies professionnelles

Sur initiative de l'entreprise, les travailleurs ont mis à jour leurs connaissances sur des mesures de prévention pour se mettre à l'abri de graves pathologies liées à l'industrie du ciment, à travers une sensibilisation récemment organisée par la direction de l'hygiène et de la promotion de la santé à Mfila, dans le département de la Bouenza.

La société Dangote cement accorde visiblement de l'importance à la santé de ses employés au travail. Une réalité observable à travers la sensibilisation effectuée par la direction de l'hygiène et de la promotion de la santé pour mettre la puce aux oreilles des travailleurs de l'entreprise sur les maladies professionnelles auxquelles ils sont exposés. Celles-ci, précisons-le, seraient contractées par un salarié en rapport avec le métier exercé.

Les affections dermatologiques, les atteintes auditives, les affections péri-articulaires, les affections oculaires dues aux rayonnements thermiques, les affections chroniques du rachis lombaire, celles provoquées par des vibrations des machines industrielles et des chocs, par des huiles et des graisses d'origine minérale, figurent parmi les maladies professionnelles dans l'industrie du ciment, a expliqué le Dr Michel Maouene, médecin du travail, expert analyste du risque. Les cancers broncho-pulmonaires, la sciatique par hernie discale, la tendinite, etc., allongent la liste de ces maladies.

Exposant sur la promotion de la santé au travail, le chef de service de la direction de l'hygiène en charge de la question, Lucien Emmanuel Francky Ibata, a souligné la portée de cette sensibilisation.

« Les travailleurs de la cimenterie Dangoté doivent se mettre à l'abri des maladies professionnelles liées à leur secteur d'activités, en respectant scrupuleusement les mesures de prévention évoquées lors des différentes sessions de formation », a-t-il déclaré.

Les employés ont exprimé le souhait de voir ce genre de séance se tenir régulièrement sur plusieurs thématiques pouvant les concerner directement ou indirectement. Ils ont, par ailleurs, félicité leur administration pour avoir sollicité l'expertise du ministère de la Santé et de la population à travers la direction de l'hygiène et de la promotion de la santé pour la réussite de cet important événément. Les participants ont été soumis, après, à un pré et post-test des différentes sessions de sensibilisation afin d'évaluer le niveau de connaissances.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Brazzaville

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.