8 Juillet 2019

Afrique: Coupe du monde de football féminin - Les Etats-Unis conservent le trophée

Les Américaines ont conservé leur titre en venant difficilement à bout des Pays-Bas dimanche, 7 juillet 2019 à Lyon 2-0.

Quand il y a un bon coup à jouer, Megan Rapinoe n'est jamais loin. C'est en effet la capitaine des Etats-Unis, élue Femme du match, qui délivre son pays en ouvrant la marque sur penalty, à la 61e min. Ce, après une faute dans la surface de réparation sur Alex Morgan. Il faudra d'ailleurs l'intervention de la VAR pour que l'arbitre, la Française Stéphanie Frappart, accorde ce penalty qui va tout changer.

Parce que jusqu'alors, les Américaines ne trouvaient pas de solution à l'équation néerlandaise dans cette finale de la coupe du monde du monde de football disputée dimanche, 7 juillet 2019 à Lyon. Véritables invités surprise à ce stade, les Pays- Bas ne sont pas venus en victimes résignés face à une équipe très largement favorite sur le papier avant le coup d'envoi.

Défensivement, les Bataves sont bien en place et les attaquantes américaines ont de la peine à se montrer dangereuse. D'autant que la gardienne Sari Van Veenendaal est impériale sur les occasions adverses. Jusqu'à présent, les tenantes du titre avaient toujours marqué dans le premier quart d'heure. Cette fois, les deux équipes iront à la pause sur ce 0-0.

De retour des vestiaires, les joueuses de Jill Ellis vont accentuer la pression sur la défense Oranje et finalement obtenir ce penalty. Penalty qui libère l'équipe. Le but inscrit par l'une des principales révélations de ce tournoi n'en est que plus beau.

Plein axe, Rose Lavelle percute et cherche une solution avant de déclencher une grosse frappe croisée sur laquelle la portière des Pays-Bas ne peut rien à la 69e min. La suite, ce sera de nombreuses occasions américaines vendangées. Les Néerlandaises elles semblent totalement résignées.

Comme si elles ont enfin compris qu'elles ne peuvent pas enrayer cette victoire presque programmée de leurs adversaires. C'est donc un 4e sacre mondial en huit éditions (1991, 1999, 2015, 2019), le deuxième consécutif pour les Etats-Unis et certainement l'un des plus difficiles à remporter avec des oppositions plus solides que prévues. Seule l'Allemagne avait jusqu'à présent conservé son titre (2007- 2011).

Expérience, talent, physique ont permis aux Stars and Stripes de s'imposer dans un tournoi où elles étaient clairement un cran au-dessus. Les Pays Bas eux n'ont pas à rougir de leur parcours pour leur 2e participation seulement. Un exploit en soi pour une génération dorée déjà vainqueur surprise de l'Euro 2017 et dont on entendra certainement encore parler à l'avenir

Cameroun

CAN 2019 - La CAF change l'arbitre de la finale

Ayant désigné dans un premier temps, l'arbitre Sud-Africain Victor Gomes pour la finale de la CAN 2019, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Cameroon Tribune

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.