Cote d'Ivoire: Soubré/ Construction du barrage de Gribo Popoli - Les populations de Galéa menacent de tout bloquer

Les populations de Galéa menacent de bloquer les travaux de la construction du barrage de Gribo Popoli pour dénoncer une injustice à propos de la levée des iles.

Le site de Gribo Popoli est situé entre les villages de Galéa et de Soubouo. Après la levée des terres fermes impactées par les travaux de la construction du barrage, les populations des deux villages ont signé un accord pour partager équitablement les îles impactées. Mais à leur grande surprise, ces îles ont été toutes cédées aux populations de Soubouo.

Surpris par cette décision, les responsables du Comité de gestion de Galéa se rendent à l'entreprise en charge de la construction du barrage pour avoir plus de précisions.

« Monsieur Olivier Maxime Ballet, chef de délégation de CI-Energies nous a informé que les travaux sur les îles sont finis depuis un an et que les îles ont été toutes attribuées au village de Soubouo. Comment cela a pu se passer ?

Nous nous sentons grugés par l'entreprise », a expliqué Opoh Alain, président du Comité de gestion du village de Galéa.

En effet, c'est pour éviter les palabres entre frères Bété de Soubouo et Bakwé de Galéa avec l'avènement de la construction du barrage que les deux villages ont signé un document pour partager équitablement les îles de Gribo Popoli, « parce que depuis très longtemps, nos parents Bété et Bakwé utilisaient pacifiquement ces îles pour la riziculture puis après pour la cacaoculture. » a expliqué Christian Kami membre du Comité de gestion.

Comment les îles ont-elles été toutes attribuées au seul village de Soubouo ? Voici la question qui révolte les populations de Galéa 2, Djakro, Amonkro, Gastonpleu… Certains habitants y voient des mains occultes à travers cette décision qu'ils jugent inique qui risque de mettre en péril les rapports entre les deux villages.

« Nous protestons pacifiquement le lundi pour revendiquer nos droits sur les îles qui n'appartiennent pas seulement à Soubouo. » a dit Philippe Zakpa un autre membre du Comité de gestion. Le site de Gribo Popoli a été identifié depuis 1979 dans le cadre de l'inventaire des ressources hydroélectriques de la Côte d'Ivoire initié par EDF.

Le 02 novembre, le président Ouattara a posé la première pierre pour démarrer les travaux. Il est situé à six kilomètres de la ville de Soubré.

Avec ses dix mètres de chute, ce barrage augmentera de 112 MW l'offre énergétique de la Côte d'Ivoire. Espérons que les différentes parties trouveront un terrain d'entente afin d'éviter l'arrêt des travaux de la construction du barrage.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.