9 Juillet 2019

Congo-Kinshasa: Une messe pour Kamala, militant de Lamuka tué lors d'une manifestation

Une messe était organisée ce lundi à Kinshasa en mémoire d'un militant de Lamuka, mort après avoir reçu une balle le 30 juin pendant une manifestation de l'opposition. La messe s'est déroulée en présence de certains membres de Lamuka, dont Martin Fayulu et Adolphe Muzito.

Il s'appelait Defao Kamala Paluku. Il était militant de l'Ecidé, le parti de Martin Fayulu. À 24 ans, il a participé à Goma à la manifestation organisée par Lamuka le 30 juin. Il a succombé à ses blessures après avoir été touché par une balle.

Ce lundi 8 juillet, dans son homélie à la paroisse Saint-Augustin, le prêtre a insisté sur le caractère sacré de la vie. « Il faut la donner, il faut la partager, il faut la protéger. Respectons la vie, mes frères et soeurs. Nous devons retenir que Dieu ne veut pas de sacrifice humain. »

Pour Martin Fayulu, le militant Defao Kamala Paluku est un martyr de la vérité des urnes. « Il est parti, victime de la barbarie violente du régime de Kabila, que Félix Tshisekedi est en train d'entretenir. »

Le candidat de Lamuka à la dernière présidentielle promet de maintenir la pression sur l'actuel pouvoir. « Certains esprits méchants ont voulu créer des situations pour étouffer la barbarie du 30 juin.

C'est un début pour que les Congolais montrent qu'ils ne sont pas contents, et qu'ils exigent que sa volonté soit respectée. »

Une plainte a été déposée contre des officiers de la police à Goma après la mort de ce militant.

Congo-Kinshasa

Ebola en RDC - L'OMS déclare l'urgence sanitaire mondiale

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a réuni le mercredi 17 juillet un groupe d'experts chargé… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.