Sénégal: A Saint-Louis, 250.000 moustiquaires imprégnées seront distribuées (médecin-chef)

Saint-Louis — La région médicale de Saint-Louis compte distribuer 525.000 moustiquaires imprégnées, à raison d'une moustiquaire pour deux personnes, a annoncé lundi son médecin-chef le docteur Seynabou Ndiaye.

Intervenant lundi lors d'une réunion présidée par l'adjoint au gouverneur de Saint-Louis en charge du développement, Khadim Hann, docteur Ndiaye assure qu'une "bonne stratégie" a été mise en place "pour atteindre un objectif de cent pour cent de couverture et de 80 pour cent d'utilisation de moustiquaires imprégnées".

La région de Saint-Louis "est en phase de pré-élimination du paludisme, avec moins d'un cas pour mille (1000) habitants", a-t-elle souligné, avant de saluer la campagne de distribution des moustiquaires imprégnées à longue durée d'action, doublée d'actions de lutte préventive.

Selon le médecin-chef de la région médicale de Saint-Louis, cette initiative "vient à son heure, à la veille de l'hivernage". Elle précise que des équipes sont en train d'effectuer des visites de terrain pour recenser le nombre de ménages pouvant être concernés.

Des coupons seront ensuite distribués aux ménages recensés, afin de leur permettre de retirer leurs moustiquaires imprégnées au niveau des points de distribution de chaque localité, a-t-elle indiqué.

"Il ne s'agit pas de récupérer seulement les moustiquaires imprégnées, mais il faut les utiliser pour être protégé contre la maladie du paludisme", a-t-elle prévenu.

Selon docteur Ndiaye, la lutte contre le paludisme "n'est pas seulement une histoire de personnel technique ou de prestataire", la communauté devant assumer selon elle "une grande part de responsabilité pour la prévention de cette maladie", en s'engageant pour que les moustiquaires soient utilisées "à bon escient".

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.