Sénégal: La RTS invitée à jouer davantage son rôle d'éducateur

Dakar — Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a appelé lundi la direction de la Radiotélévision sénégalaise (RTS, publique) à jouer davantage son rôle d'éducateur, en revisitant l'histoire du Sénégal pour mettre "des référentiels" à la disposition des plus jeunes.

"Au-delà de l'information, la RTS doit jouer un rôle d'éducateur (...), parce qu'aujourd'hui, quand on parle de civisme, il est fondamentalement important que dans les programmes de la RTS", on puisse retrouver "quelque chose qui va éduquer", a-t-il expliqué lors d'une visite à la RTS.

Abdoulaye Diop juge "important de revisiter l'histoire du pays parce qu'on a de grands hommes aujourd'hui qu'on ne doit pas oublier".

"Les gens ont besoin de référentiels et ces référentiels doivent" se trouver sur le plan local, or, la RTS "peut beaucoup aider en ce sens si on travaille avec les écrivains, les hommes de théâtre (... ), parce que ce qu'on critique le plus, c'est les programmes", a-t-il indiqué.

"Si on veut mieux éduquer les gens, il est important de veiller sur le type de contenu qu'on propose au public, car il est fondamentalement important", a insisté le ministre de la Culture et de la Communication.

"Nous sommes aujourd'hui quinze millions de Sénégalais", sans compter un nombre important de ressortissants étrangers, a noté Abdoulaye Diop, soulignant la nécessité de faire en sorte que "le Sénégalais puisse retrouver son identité via" la RTS, "en parfaite intelligence avec les autres structures" de médias.

Il a recommandé à la RTS de parler avec la direction des arts pour voir "ensemble avec les autres supports comment de manière intelligente" parvenir à cet objectif.

"Je compte sur les uns et les autres pour qu'on joue pleinement notre rôle parce qu'il s'agit de notre pays et s'il s'agit de notre pays, les autres considérations comptent peu", a-t-il poursuivi.

A l'occasion de cette visite du ministre de la Culture et de la Communication, le directeur général de la RTS, Racine Talla, a annoncé la mise en service de deux nouvelles stations régionales à Kaffrine et Kédougou, pour assurer un plus grand maillage du territoire national.

Il a salué "l'attention particulière" que le ministre Abdoulaye Diop "accorde à la RTS" depuis son arrivée à la tête du ministère de la Culture et de la Communication, en avril dernier.

"La RTS peut se prévaloir d'avoir réussi sa transition digitale, l'installation et la mise en place de notre plateforme digitale qui prennent toutes les convergences en compte et les différentes spécificités", a-t-il fait valoir.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.