Afrique: CAN 2019/RDC/ Madagascar - Polémique autour de l'arbitrage

L'affaire tourne déjà mal. L'arbitre du match RDC - Madagascar comptant pour les 8èmes de finale de la CAN 2019, le Marocain Noureddine El Jaafari a gâché la fête des Léopards.

Il fait l'objet d'une critique de l'opinion sportive mondiale, car il était très complaisant dans ses décisions tout au long du match qui au finish, a tourné au profit des Barea aux tirs au but (4-2 Tab, 2-2).

Un arbitrage qui décrédibilise la Confédération africaine de football (CAF) qui pourtant, a fourni beaucoup d'efforts pour recycler ses officiels avant cette compétition.

Toute l'opinion sportive en parle. L'arbitre marocain qui a officié le match RDC - Madagascar, comptant pour les huitièmes de finale de la Coupe d'Afrique des nations « CAN Total Egypte 2019 » a été en deçà de la moyenne. Au terme de cette rencontre, les Barea se sont imposés aux tirs au but (4-2).

L'arbitre marocain Noureddine El Jaafari a fait preuve d'une injustice notoire en défaveur des Léopards de la RDC lors de ce match dont le score final est de deux buts partout à l'issue de quatre-vingt-dix minutes.

Cela s'est passé sous les yeux du président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmed Ahmed. A tour de rôle, les Léopards ont manifesté, le même soir, leur mécontentement après cette élimination.

L'arbitre marocain est resté partial durant toute la rencontre. Une question : Est-ce que le fait d'officier le match RDC - Madagascar ne lui a pas plu ?

Ou c'est simplement le manque de professionnalisme dans l'exercice de son métier. Victime des décisions arbitrales orientées, la RDC est restée coincée durant toute la rencontre.

Il y a eu deux occasions de penalty non sifflées. D'abord Yannick Bolasie a été fauché à la surface de réparation. Une faute flagrante mais négligée par l'arbitre marocain. L'autre occasion c'est le contrôle de la main d'un défenseur malgache dans le petit rectangle.

Une fois de plus, l'arbitre ferme les yeux. Un arbitre qui décrédibilise davantage l'organisation de la Confédération africaine de football (CAF) et remet en cause sa compétence d'organiser la compétition continentale.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Le Potentiel

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.