Cote d'Ivoire/Algérie: CAN 2019 - Les Ivoiriens préparent leur recette contre l'Algérie

Dominés dans le jeu par les Maliens enthousiastes lundi lors de leur huitième de finale de la CAN 2019, les Ivoiriens ont pourtant eu le dernier mot en se qualifiant (1-0). La recette: être solide défensivement et très réaliste offensivement. Une stratégie qu'ils ne vont pas se priver de reproduire jeudi face à l'Algérie en quart de finale

« Seule la victoire est belle ! » La sélection ivoirienne a fait sienne cette expression après son huitième de finale remporté face au Mali (1-0).

Dominés par une équipe des Aigles très joueuse, les Eléphants ont longtemps plié sans jamais rompre avant de crucifier leurs adversaires dans le dernier quart d'heure.

Le but de Wilfried Zaha sur une demi-occasion de la Côte d'Ivoire a ainsi symbolisé tout le réalisme des Ivoiriens qui n'ont eu que 40% de possession de balle ce huitième de finale de la CAN 2019.

« Seul le résultat compte, a martelé Max-Alain Gradel à l'issue de la rencontre. On est là pour gagner peu importe la manière. Le Mali a bien joué contre nous, mais c'est nous qui l'emportons au final ».

A l'heure de croiser l'Algérie en quart de finale jeudi, les Ivoiriens pourraient être inspirés de reproduire le même schéma face à une équipe qui a le même profil joueur que les Maliens.

Si Wilfrid Kanon pense que « chaque match a ses réalités », Gradel, lui, ne doute pas que la même recette face aux Aigles peut produire les mêmes effets contre les Fennecs. « Une telle stratégie, ça passe partout. Quand on est solide derrière et réaliste devant, ça marche ».

CAN 2019: voici les affiches des quarts de finale

Le sélectionneur Ibrahim Kamara a reconnu que son équipe avait « laissé passer l'orage » face aux Maliens avant de « profiter des temps forts » en secondes période. Face aux hommes de Belmadi, le maître-mot sera forcément de rester solides derrière et efficace devant.

« On est arrivé au stade où on a plus le droit de perdre un match. Il n'y aura pas de deuxième chance. On sait qu'on a de bons joueurs offensifs, il faut qu'on soit très solides et on peut réussir à marquer en contre. »

L'Algérie, la meilleure équipe actuelle du tournoi qui a marqué 9 buts sans en encaisser, est donc prévenue : « On n'est pas là pour faire plaisir, mais pour gagner », lance Max-Alain Gradel

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.