Cameroun: Manifestation contre Paul Biya - Mouelle Kombi dénonce un crime de lèse-majesté.

9 Juillet 2019

Le ministre des sports et éducation physique est monté sur le créneau, pour Dénoncer la profanation de l'institution Paul Biya.

Le voyage présidentiel de Genève fait de la résistance, dans une actualité bruyante et multiforme. Chaque jour vient ajouter une nouvelle réaction dans ce qu'il convient désormais d'appeler « Affaire de Genève ». La manifestation de la BAS qui s'est opposée à la présence du couple présidentiel Camerounais en terre Suisse a t elle eu une influence sur l'agenda du président ? On était habitué à de longs séjours du couple présidentiel en Europe.

Cette préoccupation conforte le journal Défis Actuels qui fait état du « retour inattendu de Paul Biya». En séjour privé à Genève depuis le 23 juin dernier, le président de la république est rentré à Yaoundé vendredi dernier, à la veille d'un autre mouvement d'humeur, qu'entendaient organiser certains Camerounais de la diaspora. Le couple présidentiel revient au Cameroun après une villégiature suisse de 12 jours, qui n'aura pas été pour eux, un long fleuve tranquille. Depuis son arrivée à Genève, le séjour du président de la République a été secoué par les manifestations des éléments de la Brigade Anti-sardinards qui protestaient contre sa présence en Suisse.

Toutes choses qui ont provoqué l'ire dans le landerneau politique local. A l'instar des élites de la région de l'ouest, des députés de l'assemblée nationale originaires du sud, le Pr Mouelle Kombi, ministre des sports et éducation physique vient de rompre le silence pour s'inviter dans les medias. Le Messager indique que « Mouelle Kombi répond à la Brigade anti sardinards ». Pour le ministre des Sports, Biya représente une institution qu'on ne saurait profaner. Pour le Pr Mouelle Kombi, les actes perpétrés récemment à Genève contre le président Paul Biya, par un groupuscule se réclamant de la Bas, sont intolérables et inadmissibles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Camer.be

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.