Maroc: Centre africain de formation et de recherche administrative - Le ministre Issa Coulibaly participe au conseil d'administration au Maroc

Le ministre de la Fonction publique, Issa Coulibaly, est au Maroc depuis le 7 juillet. Il y conduit une délégation de son département aux travaux de la 57ème Session du Conseil d'administration du Centre africain de Formation et de recherche administrative pour le développement (Cafrad).

Selon la direction de la communication dudit ministère, dix points sont à l'ordre du jour de cette session qui est présidée par le ministre marocain de la Réforme administrative et de la Fonction publique, Mohamed Benabdel Kader.

Il s'agit, entre autres, de la transformation du Cafrad en un centre d'excellence, de la sélection des candidats des pays membres pour le prix panafricain du service public, de l'examen des difficultés de cotisation des pays membres et du budget de fonctionnement pour 2019 et 2020.

Le Cafrad, organisation intergouvernementale panafricaine, créé en 1964 comptant 38 Etats membres, a pour mission de servir de centre d'excellence et de soutien aux actions des gouvernements et des organismes connexes dans le renforcement des capacités, l'innovation dans l'administration publique. Et ce, pour une amélioration des services aux citoyens.

C'est pour faire progresser la professionnalisation de l'administration publique en Afrique, que ce centre a été créé. Le cafrad a pour objectif de fournir aux gouvernements africains des services de conseil pour les aider à développer leurs administrations.

En outre, entreprendre, promouvoir et coordonner des études et recherches comparatives sur les problèmes administratifs liés au développement économique et social en Afrique font partie des objectifs.

L'adhésion au Cafrad est ouverte à tous les Etats africains. L'Afrique du Sud, le Gabon, le Maroc, le Cameroun font partie des États membres.

Cette structure a un Conseil d'administration composé des ministres de la Fonction publique des Etats membres qui se réunit une fois par an pour décider des programmes et des opérations du Centre et examiner les activités de l'année précédente.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.