9 Juillet 2019

Angola: Le Président de la République félicite les progrès accomplis dans le processus politique en Guinée-Bissau

Luanda — Le Président de la République, João Lourenço, a félicité mardi à Luanda les progrès réalisés en Guinée-Bissau en vue de la constitution du gouvernement et de la possibilité de tenir les élections présidentielles cette année.

Le Chef de l'Etat angolais intervenait à la séance solennelle de la IXe Assemblée parlementaire de la Communauté de pays de langue portugaise (CPLP), qui se tient dans la capitale angolaise. La Guinée Bissau, membre de la CPLP, vient de sortir de l'impasse politique instaurée deux mois après les élections législatives du 10 mars, qui a conditionné la nomination du Premier ministre et la formation d'un nouveau Gouvernement.

Le Président guinéen José Mário Vaz, qui a terminé son mandat de cinq ans le 23 juin, a récemment nommé le nouveau Gouvernement et le procureur général de la République de ce pays.

Lors de la réunion de Luanda, l'Assemblée plénière parlementaire de la communauté de langue portugaise devrait traiter des processus électoraux dans les États membres de la CPLP.

À cet égard, le Chef de l'Etat angolais a jugé encourageant de noter que les députés et sénateurs participaient à des missions d'observation électorale effectuées dans le cadre de la Communauté, témoignant "sur le terrain" l'état de la démocratisation des pays membres.

"Les rapports d'observation sont généralement unanimes constatant qu'en réalité, la situation politique dans la communauté est stable et que la volonté de la population est respectée dans les successifs scrutins réalisés", a-t-il expliqué.

Sur les élections, le Président João Lourenço a rappelé que l'Angola organiserait, pour la première fois, des élections locales.

Considérant la nécessité de parvenir à un consensus sur des questions sensibles relevant du cadre juridique en analyse à l'Assemblée nationale, il a indiqué que le pays suivait et attendait avec impatience la conclusion.

Le Chef de l'État angolais a commenté l'installation à Luanda du secrétariat permanent de l'Assemblée parlementaire de la CPLP, qui, a-t-il dit, est un instrument important pour l'organisation et le fonctionnement de l'institution.

"Nous sommes conscients que, en tant qu'organe de la CPLP, l'efficacité de cette Assemblée parlementaire dépend également de l'existence de services administratifs permanents et robustes", a-t-il noté.

Le Président de la République a également salué les efforts de la Guinée équatoriale pour promouvoir la langue portugaise dans son système éducatif, "sachant que ce n'est pas une tâche facile, mais facilitée par le fait qu'elle peut compter sur le soutien des autres États membres".

Il a noté avec satisfaction que toutes les délégations présentes au forum ne négligeaient pas la question du genre.

À cet effet, João Lourenço a souligné le fait que, au sein de la structure de l'Assemblée parlementaire de la CPLP, il existe un réseau de femmes parlementaires qui renforce le travail de l'Organisation.

Selon lui, la réalisation de l'égalité des sexes et de l'autonomisation des femmes est l'un des objectifs de développement durable des Nations Unies adopté en septembre 2015.

Conscient de cette réalité, le Président angolais a indiqué que l'Angola avait une politique du genre qui a déjà permis d'augmenter le niveau de représentation des femmes aux postes politiques, que ce soit dans les domaines législatif, exécutif ou judiciaire.

L'AP-CPLP est l'organe de la communauté lusophone qui réunit les parlements nationaux des États membres et constitue la base des résultats des élections législatives dans les pays respectifs. Elle a été fondée le 19 novembre 2007 à Praia, en République du Cap-Vert.

Angola

Procès CNC - Conseil des expéditeurs attend le code pour verser 77 millions USD

La nouvelle direction du Conseil national des chargeurs (CNC) attend l'attribution d'un code spécifique lui… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.