Afrique: L'Angola participe à la 6ème réunion des ministres de l'ADPA à Windhoek

Photo: Graff
The Lesedi La Rona diamond is the third-largest diamond ever found, and the second-largest of gem quality.

Luanda — Une délégation angolaise conduite par le secrétaire d'État à la Géologie et aux Mines, Jânio Corrêa Víctor, participe ce mardi, à Windhoek, en Namibie, à la 6e réunion du Conseil des ministres de l'Association des Pays Africains Producteurs de Diamants d'Afrique (ADPA).

La délégation, composée de représentants du ministère des Ressources minérales et du Pétrole et de la Commission nationale du processus de Kimberley, discutera avec les autres membres de l'ADPA du "Rapport sur les activités du secrétariat exécutif de l'organisation relatif aux deux dernières années, du calendrier des activités pour la période 2019-2020 et du Rapport financier de l'association sur l'exercice financier 2017".

De même, le "budget de l'ADPA pour la période allant de juin 2019 à juin 2020, la déclaration sur la proposition d'une nouvelle définition des diamants de conflit, la proposition de déclaration de l'ADPA sur les diamants synthétiques et la proposition de création de la bourse africaine de Diamants seront également au menu de la rencontre.

L'Association des Paya Africains Producteurs de diamants (ADPA) a été proclamée le 4 novembre 2006 à Luanda (République d'Angola) à l'initiative de l'Angola. L'intention de la proclamation de l'organisation avait pour but de donner au continent africain un rôle influent dans les politiques relatives à la production mondiale de diamants.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.