9 Juillet 2019

Afrique: Francophonie - Louise Mushikiwabo veut réformer l'institution

Le vice-Président, Daniel Kablan Duncan et la secrétaire générale de l'Oif ont eu des échanges ce mardi 9 juillet.

Le vice-Président de la République, Daniel Kablan Duncan, a reçu en audience, hier, au Palais présidentiel au Plateau, Louise Mushikiwabo, secrétaire générale de l'Organisation internationale de la Francophonie (Oif).

Les échanges ont porté sur la vision de cette dernière pour l'Oif. Le successeur de Michaëlle Jean a, en effet, fait savoir au vice-Président sa volonté de réformer l'institution non seulement en réorientant ses missions, mais aussi en lui impulsant une dynamique nouvelle qui lui permettrait d'être plus efficace.

Plus concrètement, Louise Mushikiwabo dit vouloir faire évoluer la Francophonie en la faisant passer d'une Francophonie des Etats à une Francophonie des peuples.

Il s'agit pour elle de faire en sorte qu'elle ne soit plus exclusivement une affaire des Etats, mais qu'elle devienne une institution dans laquelle les différents peuples qui la composent se reconnaissent.

Elle entend donc faire en sorte que ces derniers s'approprient les valeurs de solidarité, de démocratie, des droits de l'homme, etc. Pour y parvenir, l'ex-ministre des Affaires étrangères du Rwanda met un accent particulier sur la jeunesse et l'alphabétisation.

Autres points sur lesquels Louise Mushikiwabo s'est entretenue avec Daniel Kablan Duncan, c'est la coopération et la visibilité de l'Oif.

La secrétaire générale de l'Oif entend donner plus de visibilité à la Francophonie dans les rencontres internationales et faire en sorte que cette institution devienne le creuset de la coopération Sud-Sud.

Cote d'Ivoire

Insécurité nord-Mali - Minusma, armée française, armée malienne - Qui peut sauver Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) ?

Au nord-Mali, la situation d'insécurité est très tumultueuse. Et, pourtant sur le sol malien, il y… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.