Cote d'Ivoire: Doumbia Major, parti CPR - "Les députés qui parlent ont voté le coût de la CNI à 5000 FCFA en 2014"

Amadou Soumahoro, Président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire a été élu par acclamation à la tête de l'Assemblée des parlementaires francophones (APF), le mardi 9 juillet 2019, au terme des assises de la 45ème session de cette organisation qui s'est tenue du 5 au 9 juillet 2019 à Abidjan.

Les parlementaires francophones ont renouvelé le bureau de l'APF à travers l'élection d'Amadou Soumahoro (Côte d'Ivoire) au poste de président de l'APF pour les deux années à venir, de même que Darell Samson (Canada), comme 1er vice-président de l'APF.

Le président-délégué de la section ivoirienne, le député Dah Sansan Tilkouété occupe le poste de chargé de mission Afrique au sein du nouveau bureau de l'APF. Le président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire a aussitôt dévoilé son agenda : « Durant cinq jours, nous avons passé au crible, l'état de notre organisation et celui de la francophonie dans le monde.

Nous avons examiné les progrès accomplis et recentré nos objectifs, pour les années à venir. Et pour mener à bien cette noble mission, nous venons de doter notre organisation, d'un nouveau Bureau. Ce faisant, nous avons renouvelé la présidence de notre Institution parlementaire francophone, en portant à sa tête, ma modeste personne.

La Côte d'Ivoire, mon pays, et à travers elle, l'ensemble des parlementaires ivoiriens, se réjouit de mon élection en qualité de Président de l'Assemblée Parlementaire de la Francophonie, et remercie l'ensemble des parlementaires de notre organisation, pour cette haute marque de distinction, et pour la confiance ainsi placée en ma personne .Je mesure l'honneur qui m'est fait, à l'aune de la responsabilité que cette fonction confère.

C'est pourquoi, je m'engage à mener mon action dans le droit fil des sillons tracés par les pères fondateurs. Il s'agira pour moi, de faire de l'Assemblée parlementaire de la francophonie, plus que jamais, une assemblée des peuples francophones, en faisant la promotion de la démocratie, de l'état de droit et des droits de la personne.

Nous œuvrerons à faire de l'APF, une institution qui épouse l'ère du temps, en se saisissant des questions préoccupantes de nos concitoyens.

C'est pourquoi, je lance un appel à tous, en vue de la révision de notre plan stratégique, afin de poser les jalons de nos actions futures, en ayant à l'esprit la construction d'une véritable communauté francophone, dont les interventions profitent pleinement aux populations de nos pays .

Je n'hésiterai pas à aller sur tous les fronts où on parlera de partage, de solidarité, de promotion de la Francophonie ».

À propos de la recomposition de la section ivoirienne de l'APF, Amadou Soumahoro s'est dit ouvert au dialogue avec les autres groupes parlementaires. «Nous avons saisi tous les groupes parlementaires afin de désigner, par écrit, leurs représentants dans la section. Nous attendons leurs réponses.

Mais, il n'est pas trop tard pour bien faire », a-t-il convenu en s'adressant aux groupes parlementaires de l'opposition ivoirienne (PDCI-RDA, Rassemblement et Vox populi).

Treize (13) résolutions ont sanctionné les travaux de l'Assemblée des parlementaires francophones (APF), dont deux lois-cadres.

La première rend obligatoire et gratuite la déclaration de naissance dans les pays-membres et la deuxième concerne la protection des données personnelles.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.