Maroc: Les acteurs clés de l'accompagnement de la start-up s'organisent

Promouvoir l'émergence d'un écosystème d'innovation performant

La start-up suscite un intérêt croissant au Maroc depuis trois ans, que ce soit de la part des institutions publiques, des organisations internationales ou des entreprises.

A l'échelle africaine, les startups ont réussi à drainer, en 2018, plus d'un milliard d'investissements de la part d'acteurs internationaux du capital-risque, ce qui démontre clairement leur impact économique et sociétal.

Aujourd'hui, le Maroc a l'ambition de construire un écosystème start-up de niveau international et les structures d'accompagnement sont un maillon essentiel pour atteindre cet objectif.

En France, par exemple, 200 millions d'euros ont été injectés au niveau des incubateurs et accélérateurs pour permettre au pays de se positionner sur la scène start-up internationale.

Dans ce contexte, la création de l'Association Moroccan Start-up Ecosystem Catalysts (MSEC) vise à porter les enjeux communs de l'écosystème start-up marocain, et en particulier de défendre les intérêts des start-up. Elle œuvrera également à la promotion de standards professionnels et éthiques au sein de l'écosystème.

Créée à l'initiative d'Enactus, Espace Bidaya, H.SEVEN - H7, IMPACT Lab, New Work Lab, Réseau Entreprendre Maroc et Start-up Maroc, l'Association MSEC réunit l'ensemble des structures d'accompagnement labellisées par la Caisse centrale de garantie, ainsi que les structures œuvrant depuis plus de quatre ans dans le soutien de la start-up au Maroc.

Dans le cadre de son action, l'Association MSEC capitalisera en particulier sur l'expérience de son Conseil d'administration qui cumule plus de 40 années d'engagement dans l'écosystème de l'entrepreneuriat innovant au Maroc, avec près de 800 start-up accompagnées.

De ce fait, elle sera l'interlocuteur clé des institutions publiques et des organisations nationales ou internationales sur l'ensemble des initiatives portant sur l'entrepreneuriat innovant.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Maroc

Plus de: Libération

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.