Angola: Le Portugal souligne l'approfondissement de la démocratie en Angola

Luanda — Le président de l'Assemblée de la République du Portugal, Eduardo Ferro Rodrigues, s'est félicité mardi, à Luanda, du travail du Chef de l'Etat angolais, João Lourenço, pour approfondir la démocratie et lutter contre la corruption en Angola.

S'adressant à la presse, au sortir de l'audience que lui a concédée le Président João Lourenço, le leader de l'Assemblée de la République du Portugal a indiqué qu'en politique, des pas courts ont parfois tendance à donner d'excellents résultats, non immédiats, mais à moyen terme. "Cette nouvelle ère qui sévit en Angola revêt une grande importance pour la confiance, les investissements, les échanges extérieurs et les relations culturelles", a déclaré Ferro Rodrigues.

Il a souligné qu'il importait d'installer à Luanda le siège du secrétariat permanent de l'Assemblée parlementaire de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP), ce qui permettrait une relation plus directe avec les autorités angolaises.

Dans une autre audience, le Président João Lourenço a discuté avec le président du Parlement de la Guinée-Bissau, Cipriano Kassamá, de la situation politique actuelle dans ce pays.

À l'issue de l'entretien, Cipriano Kassamá a confirmé sa candidature à l'élection présidentielle du 24 novembre et a remercié le soutien des autorités angolaises pendant plusieurs années à son pays.

Pour que les élections se déroulent avec succès, le président du Parlement guinéen a appelé la communauté internationale à continuer de soutenir la Guinée-Bissau, non seulement avec des fonds, mais avec tout ce qui est nécessaire.

Avant les deux audiences séparées, le Président João Lourenço a reçu conjointement les dirigeants parlementaires de la CPLP, qui participent du 8 au 10 de ce mois, à Luanda, à la IXe Assemblée parlementaire des États membres de la Communauté.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.