10 Juillet 2019

Afrique: CAN 2019 - Le Bénin mise sur la discipline, l'état d'esprit et la solidarité face au Sénégal

Le Sénégal va-t-il faire honneur à son statut de favori, ce soir, contre Bénin, en 8e de de finale de la CAN 2019 ?

Le Bénin est parvenu en quart de finale sans remporter le moindre match : les «Ecureuils» se sont défaits du Maroc aux tirs au but, sorti des poules avec trois victoires. Ils affrontent ce mercredi le Sénégal, avec une envie de se défaire des Lions de la Teranga et poursuivre la compétition.

« On a encore envie de rester en Égypte, de prolonger le plaisir. Ce que nous réussissons est vraiment très bien. Personne n'attendait le Bénin à ce niveau. On sort d'une poule où figuraient le Cameroun et le Ghana, et on élimine le Maroc... Nous allons nous attaquer au Sénégal, une des meilleures équipes d'Afrique, avec sa force collective et individuelle. On sait que ce sera très compliqué, mais on va continuer à s'appuyer sur nos qualités », a confié Stéphane Sessegnon à Jeune Afrique.

Sans victoire mais avec quatre nuls solides dans cette CAN 2019, les hommes de Michel Dussuyer ont en tout cas confirmé qu'ils étaient bien difficiles à manœuvrer... Et surtout qu'ils savaient aller au bout de leur plan de jeu : sanctionner les équipes qui tardent trop à trouver la faille dans leur organisation défensive.

« Nous savons très bien que nous avons moins de talent que d'autres équipes, et que le Sénégal notamment. Alors, on mise sur d'autres arguments : la discipline collective, l'état d'esprit, la solidarité. On sait ce qu'on doit faire, et on essaie de le faire du mieux possible. Nous sommes capables de bien jouer, comme face au Ghana au premier tour (2-2). Mais on a prouvé que nous savions aussi bien défendre. Face au Cameroun (0-0), mais aussi au Maroc. Là, on savait que nous n'aurions pas la possession du ballon. L'idée, c'était donc de bien défendre, tous ensemble, et de profiter des opportunités pour marquer, a ajouté le capitaine des Ecureuils. Le Sénégal a l'équipe et les joueurs pour imposer son jeu. C'est pour cela qu'il faudra être très attentif, éviter de perdre des ballons près de notre but, car face aux individualités sénégalaises, cela ne pardonne pas. »

Jamais les Écureuils n'avaient été à pareille fête. Pour la première fois de leur histoire, ils se sont invités dans le top 8 africain après avoir sorti le Maroc d'Hervé Renard aux tirs au but. Et c'est autant plus historique qu'ils ont réussi cet exploit sans avoir remporté la moindre rencontre, comme cela avait déjà été le cas lors de leurs trois premières participations à la CAN.

Afrique

CAN 2019 - La CAF change l'arbitre de la finale

Ayant désigné dans un premier temps, l'arbitre Sud-Africain Victor Gomes pour la finale de la CAN 2019, la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Africa Top Sports

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.