10 Juillet 2019

Cote d'Ivoire: La musique ivoirienne en deuil - L'artiste reggae Larry Cheick est décédé

Hélas ! L'une des icônes de la musique reggae en Côte d'Ivoire s'en est allé. Seydou Diabaté plus connu sous le nom d'artiste, Larry Cheick, a été rappelé à Dieu hier, selon nos sources, au Centre hospitalier universitaire (Chu) de Cocody à Abidjan.

Cela, « des suites d'un diabète, pernicieux dont il souffrait depuis quelques années ». Suite aux complications de ce mal, Larry Cheick avait été amputé d'une jambe en 2016.

L'auteur des tubes à succès "Dix (10) commandements de Dieu", "Djandjou Star" dont les soins médicaux étaient pris en charge par la présidence de la République ivoirienne (selon nos sources) avait pourtant repris goût à la vie après avoir obtenu une prothèse de la jambe amputée.

Il est rentré à Abidjan, fin mars dernier, après un séjour de plus d'un mois à Paris en France où il y était pour une rééducation. Depuis la semaine dernière, l'auteur du célèbre refrain "Férima" a piqué une crise qui lui a valu d'être admis au Chu de Cocody, « aux soins intensifs, dans un état critique ».

Le reggaeman qui a son actif plusieurs albums à succès a marqué les mélomanes ivoiriens, notamment, les férus de la musique reggae. Le Patriote présente ses condoléances, les plus attristées, à la famille de l'illustre disparu.

Cote d'Ivoire

Insécurité nord-Mali - Minusma, armée française, armée malienne - Qui peut sauver Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) ?

Au nord-Mali, la situation d'insécurité est très tumultueuse. Et, pourtant sur le sol malien, il y… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.