Cote d'Ivoire: Qualité des services des réseaux mobiles - L'ARTCI interpelle les entreprises

10 Juillet 2019

La qualité des services des réseaux mobiles laisse à désirer. Le constat fait par l'Autorité de régulation des télécommunications de Côte d'Ivoire (ARTCI), suite à l'audit de la qualité de service de téléphonie mobile pour l'année 2018, est que la qualité n'est pas bonne dans l'ensemble. «

L'objectif final de l'audit est d'obtenir une qualité des services fournis conforme aux standards nationaux et internationaux.

Il ressort que les opérateurs doivent fournir encore plus d'efforts pour améliorer la qualité de service car certains indicateurs de services Voix, Data, centre d'appels ne sont pas satisfaisants », a indiqué le directeur général Bilé Diéméléou, mercredi dernier.

En effet, selon les résultats des services voix, les trois opérateurs de la place (Orange, MTN et Moov), ont largement dépassé le seuil de référence concernant le taux d'appel de mauvaise qualité. Il en est de même pour le taux d'appels établis en moins de 6s.

Cependant, tous ont respecté le seuil de référence de taux de coupures d'appels et le seuil de référence de service sms.

Au regard des manquements, le directeur général de l'Artci a souligné que des mesures coercitives seront prises pour contraindre les opérateurs à s'améliorer et déployer plus de netteté et de fluidité dans la qualité des services conformément à la réglementation en vigueur.

Rappelant les objectifs de cet audit, Bilé Diéméléou a indiqué qu'il consiste à amener les opérateurs à plus d'actions et à corriger les failles sur leurs réseaux tout en prenant en compte l'avis et les idées des consommateurs ivoiriens.

A l'en croire, deux audits de la qualité des services seront organisés pour 2019. Le premier est déjà en cours d'exécution et le second démarrera au mois de novembre prochain.

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Plus de: Patriote

à lire

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 150 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.